AFP

Angoissé par les blessures, le PSG ne veut pas revivre le scénario de Caen

Angoissé par les blessures, le PSG ne veut pas revivre le scénario de Caen

Le 05/03/2016 à 14:51

LIGUE 1 - La tête déjà tournée vers son 8e de finale retour de Ligue des champions contre Chelsea, le PSG reçoit Montpellier samedi en championnat et espère avant tout ne pas subir de nouvelles blessures. La saison dernière, les Parisiens avaient vécu un match cauchemar contre Caen.

Le spectre caennais de la saison dernière se profile pour le PSG. Avec un déplacement à Chelsea en Ligue des champions en point de mire, la réception de Montpellier samedi en Ligue 1 s'annonce plus problématique que prévu. Premièrement parce que le MHSC reste sur trois victoires consécutives et a bien envie de réaliser un coup au Parc des Princes. mais surtout en raison des nombreuses incertitudes qui entourent l'état de santé des joueurs parisiens. " Avant de penser au match contre Chelsea la semaine prochaine, il y a d’abord un match de championnat contre Montpellier", prévient Laurent Blanc qui n'a aucune envie de voir ses hommes se ménager.

Il y a un peu plus d'un an, les Parisiens avaient affronté Caen en championnat trois jours avant leur huitième de finale aller contre Chelsea et avaient connu de sérieuses mésaventures. Après avoir mené 2-0, ils avaient fini le match à neuf en raison des blessures successives de Yohan Cabaye, Marquinhos, Serge Aurier et Lucas et d'une gestion finalement peu efficace des changements par Laurent Blanc. Les Caennais en avaient profité et étaient parvenus à arracher le match nul 2-2 en marquant dans les derniers instants de la partie par Emiliano Sala (89e) et Hervé Bazile (90e+2).

Lucas (PSG) face à Caen

Lucas (PSG) face à CaenPanoramic

Si le PSG dispose actuellement d'une marge confortable en tête du classement de Ligue 1 pour ne pas avoir à redouter un partage des points avec Montpellier, une première défaite à domicile cette saison ferait évidemment désordre après le revers récemment subi à Lyon (2-1). "On fera notre maximum pour le gagner, on veut s’imposer au Parc des Princes demain avec ou sans certains joueurs si je veux les préserver", a annoncé l'entraîneur parisien qui refuse de galvauder cette rencontre mais ne peut pas occulter le déplacement capital à venir sur le terrain de Chelsea.

Les solutions de rechange s'amoindrissent

Paris jouera son match le plus important de la saison mercredi en huitième de finale retour de Ligue des champions et aura besoin de tous ses éléments. Sans Ezequiel Lavezzi, parti en Chine, et sans Serge Aurier, écarté temporairement, le groupe parisien ne semble plus si étoffé. Blessés, Blaise Matuidi et Marco Verratti sont forfaits pour ce match de championnat. "Ce sont deux joueurs importants du Paris Saint-Germain, et s’ils ne sont pas présents on a des joueurs de qualité pour les remplacer", a commenté Laurent Blanc qui ne sait pas encore s'il disposera de ses deux milieux de terrain la semaine prochaine.

Angel Di Maria, lui, est apte et pour retrouver du rythme. "Il s'est blessé il y a deux semaines mais il s’entraîne aujourd’hui normalement et est très en forme, a expliqué Blanc. Les rencontres de Ligue des champions sont d'une intensité incroyable, il faut donc être prêt". Encore faut-il que les pépins physiques ne viennent pas compliquer cette préparation.

0
0