Eurosport

Avec 32 matches d'affilée sans défaite en Ligue 1, le PSG égale le record du FC Nantes

32 matches d'affilée sans défaite : le PSG égale Nantes et entre un peu plus dans l'histoire

Mis à jourLe 02/02/2016 à 17:09

Publiéle 31/01/2016 à 22:57

Mis à jourLe 02/02/2016 à 17:09

Publiéle 31/01/2016 à 22:57

Article de Cyril Morin

En s’imposant à Saint-Etienne (0-2), le Paris Saint-Germain a enchaîné un 32e match de suite sans défaite en Ligue 1. Une performance qui égale celle du FC Nantes lors de la saison 1994/1995.

C’est probablement l’un des critères qui en dit le plus long lorsqu’il s’agit d’évoquer la puissance d’une équipe : l’invincibilité. En remportant son match à Saint-Etienne (0-2), le Paris Saint-Germain est entré un peu plus dans l'histoire en alignant dimanche un 32e match sans défaite.

Une performance que seul le FC Nantes était parvenu à réaliser, sur une même saison, en 1994-1995. À la différence des Parisiens, les Loko, Ouedec ou autres Makélélé avaient en effet réussi cette performance sur un seul exercice, alors que le PSG est à cheval sur les deux derniers.

Visuel PSG 800px

La dernière défaite du club de la capitale remonte au 15 mars 2015 contre les Girondins de Bordeaux (3-2). Depuis, le bilan des hommes de Laurent Blanc est impressionnant. Et surtout immaculé.

29 victoires contre 19

La différence, au-delà de l’époque et des budgets, se situe au niveau des victoires lors de ces deux séries. Avec 29 succès, le PSG a survolé ses matches tandis que le FC Nantes de l’époque semblait disposer d'un peu moins de marge, en attestent ses 19 victoires.

PSG - Nantes : 32 matches sans défaite

Lors de leur prochaine journée, contre Lorient, les joueurs parisiens auront l’occasion de devenir les seuls détenteurs de ce record. Et cela ne risque pas d’être le dernier. Entre le record de victoires dans une saison (27) ou celui du nombre de points, le PSG version 2015/2016 pourrait encore marquer un peu plus de son empreinte l’histoire de la Ligue 1.

  • Ces 8 records que Paris peut s’offrir pour une saison vraiment historique
0 commentaire
Vous lisez :