Panoramic

La blessure de Ben Arfa a quand même un effet positif : revoir Bodmer en 10

La blessure de Ben Arfa a quand même un effet positif : revoir Bodmer en 10

Mis à jourLe 26/02/2016 à 08:24

Publiéle 26/02/2016 à 08:24

Mis à jourLe 26/02/2016 à 08:24

Publiéle 26/02/2016 à 08:24

Article de Vincent Bregevin

LIGUE 1 – Hatem Ben Arfa blessé, Mathieu Bodmer a été repositionné en meneur de jeu à Nice, qui reçoit Bastia vendredi en ouverture de la 28e journée (20h30). Un rôle que l'ancien Lillois, dans son style atypique, avait su tenir avec brio par le passé. Et qu'il occupe encore à merveille aujourd'hui.

La vie sans Hatem Ben Arfa continue pour Nice. Le stratège des Aiglons n'est pas encore remis de sa blessure à une cuisse, et sera de nouveau absent pour la réception de Bastia, vendredi. Claude Puel a laissé entendre que HBA devrait réintégrer le groupe dans le courant de la semaine prochaine, et éventuellement faire son retour face à Troyes, le 5 mars. La L1 n'est pas exactement la même sans le magicien niçois. Pour prendre son mal en patience, autant profiter d'un autre artiste qui a pris sa place dans le système du Gym : Mathieu Bodmer.

Puel a fait du neuf avec du vieux en repositionnant le joueur de 33 ans au poste de meneur de jeu pour compenser l'absence de Ben Arfa. L'entraîneur de Nice savait ce qu'il faisait. A Lille, il a tenté ce pari quand Bodmer, formé en tant que défenseur central à Caen, y avait posé ses valises en 2003. Un pari gagnant. L'ancien Caennais s'est imposé comme le dépositaire du jeu des Dogues durant les quatre années de son séjour lillois. Dans un style atypique, bien différent de celui de Ben Arfa et de la grande majorité des numéros 10 d'aujourd'hui. Mais qui met en valeur les qualités de Bodmer.

  • La culture tactique

Bodmer est l'un des très rares joueurs à avoir évolué au plus haut niveau en tant que défenseur central, milieu défensif, et meneur. C'est la preuve qu'il maîtrise tous les aspects du jeu, tant défensifs qu'offensifs, avec ou sans le ballon. Grâce à un sens du placement et une lecture du jeu au-dessus de la moyenne.

  • Le sens du collectif

Entre le milieu et l'attaque, on trouve surtout des joueurs qui font la différence par leur capacité d'élimination en vitesse ou en dribble. Bodmer n'a pas ces qualités et évolue dans un registre totalement différent, axé sur sa variété de passe et sur le jeu en remise. C'est le ballon qui avance, pas le joueur.

  • L'étendue de la palette technique

Placé en soutien de l'attaque, Bodmer est un joueur redoutable. Parce qu'il sait trouver les espaces dans le dos de la défense même quand ils sont réduits, parce qu'il peut faire parler sa qualité de frappe dans les 25 mètres adverses, parce qu'il a souvent le geste juste dans la surface, et parce qu'il a un bon jeu de tête.

Mathieu Bodmer marque face à Rennes
Mathieu Bodmer marque face à Rennes - Panoramic

Entré en tant que meneur de jeu pour les 20 dernières minutes de la défaite à Monaco (1-0), puis titularisé à ce poste face à l'OM (1-1) et Bordeaux (0-0), Bodmer n'a pas encore été décisif. Mais l'habituel chef de la défense niçoise a été performant dans ce rôle qu'il n'avait plus tenu depuis plusieurs saisons, et il a permis aux Aiglons de conserver leur supériorité technique dans le jeu malgré l'absence de Ben Arfa. Au point de forcer l'admiration de ses coéquipiers à l'image de Vincent Koziello…

" Sa vision du jeu, ses décalages par ses passes, ses contrôles orientés… Franchement, c'est un régal. Il n'a pas les qualités d'Hatem dans l'accélération, mais il s'en sort remarquablement bien, par sa technique."

… ou Valère Germain, un brin chambreur envers son expérimenté capitaine :

" Mathieu a montré qu'il avait de beaux restes en numéro dix. Il porte moins le ballon qu'Hatem, il fait peut-être moins de différences, avec lui c'est plus à travers les passes et le mouvement."

Les joueurs du profil de Bodmer se font beaucoup trop rares pour ne pas apprécier de revoir le natif d'Evreux dans ce rôle de meneur de jeu. C'est aussi l'occasion de se rappeler à quel point l'ancien Parisien est polyvalent, et que l'âge n'a pas de prise sur ce joueur au style inimitable, apprécié des plus grands techniciens. "J'essaie d'être objectif, Bodmer est un joueur fantastique, car il a beaucoup de qualités techniques, s'était enthousiasmé Carlo Ancelotti à son arrivée au PSG. Il peut être Pirlo, Seedorf et pour une équipe, avoir un joueur qui peut jouer toutes les positions sur le terrain, c'est bien." La blessure de Ben Arfa aura au moins permis de s'en souvenir.

Mathieu Bodmer (Nice) face à l'OM
Mathieu Bodmer (Nice) face à l'OM - Panoramic
0 commentaire
Vous lisez :