AFP

Les clubs de L1 et L2 ont connu des pertes de 67 millions d'euros en 2014-2015 selon la LFP

Les clubs de L1 et L2 ont perdu 67 millions d'euros la saison dernière
Par AFP

Le 26/01/2016 à 17:54

Selon un courrier de Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ont enregistré un déficit total cumulé de 67 millions d'euros sur la saison 2014-2015.

Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont une nouvelle fois défécitaire. Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez a informé les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 qu'ils avaient enregistré un déficit total cumulé de 67 millions d'euros sur la saison 2014-15, dans un courrier dont a eu connaissance l'AFP mardi.

"En Ligue 1, le résultat net cumulé est déficitaire de 56 millions d'euros contre 103 la saison précédente, soit une réduction du déficit de 46%", écrit le président de la LFP aux présidents des clubs. En Ligue 2, la perte cumulée s'élève à 11 millions contre 10 millions (de bénéfice) la saison précédente."

"Une baisse significative" en Ligue 1

"Le total L1+L2 est donc négatif de 67 millions d'euros, au lieu de 93 en 2013-2014, une amélioration de 28%", écrit Frédéric Thiriez qui évoque "une baisse significative du déficit en Ligue 1".

"Ces résultats s'expliquent principalement par une maîtrise de la masse salariale qui diminue de 25 millions et par une hausse des plus-values de mutation de 42 millions", explique encore le président de la Ligue dans ce courrier où il précise que ces premiers résultats cumulés interviennent "avant publication du rapport détaillé de la DNCG d'ici le mois de mars". On connaîtra alors l'identité des clubs de l'élite et de Ligue 2 qui ont terminé la saison dernière dans le rouge. Il y a un an, c'est l'Olympique Lyonnais avec 26,4 millions d'euros de pertes qui portait le bonnet d'âne.

Les clubs français se sont classés deuxièmes meilleurs exportateurs mondiaux, selon des données établies par Fifa TMS, qui enregistre les transferts internationaux entre clubs, avec des ventes représentant 454 millions de dollars (419,7 millions d'euros), en augmentation de 43,4% par rapport à l'année précédente.

0
0