AFP

Ligue 1 - 23e journée : Bordeaux s'impose facilement contre Rennes (4-0) et remonte à la 7e place

La cure de jouvence bordelaise commence à porter ses fruits et c'est Rennes qui a trinqué

Le 31/01/2016 à 19:18

LIGUE 1 - Grâce à un doublé de Diabaté (29e, 51e), un but de Rolan (67e) et un dernier de Touré (93e), Bordeaux n'a fait qu'une bouchée de Rennes dimanche après-midi (4-0). Avec ce succès, les Girondins qui ont une nouvelle fois évolué avec plusieurs jeunes du cru, remontent à la 7e place, à un point de Rennes, 6e, dont la belle série à l'extérieur prend fin brutalement.

Revoilà les Girondins de Bordeaux dans la première partie de tableau de la Ligue 1. Avec leur large victoire contre Rennes ce dimanche (4-0), les hommes de Willy Sagnol reviennent même à un point de leur adversaire du soir, et seulement quatre de la troisième place. Pour réagir idéalement après la claque reçue à Lille, mardi, en Coupe de la Ligue (5-1), les Bordelais ont pu compter sur un beau doublé de Diabaté, désormais auteur de six buts en 2016 !

En alourdissant la note par Rolan puis Touré en fin du match, les Girondins ont su se montrer très efficaces offensivement ce soir, à l'image de leurs 21 tirs. Ils réussissent ainsi à enchaîner une septième rencontre sans défaite en championnat. Du côté du Stade Rennais de Roland Courbis, ce résultat salé vient mettre un terme à la série de dix matches sans défaite à l'extérieur (cinq victoires, cinq nuls). Il leur faudra désormais réagir au plus vite sur leurs bases.

Malgré une entame de match poussive et équilibrée, les Girondins ont été les premiers à se porter vers l'avant avec, d'entrée, une tentative de Diabaté, dès la quatrième minute. Bien aidés par une belle activité au milieu et sur les ailes, les Girondins ont en fait multiplié les offensives jusqu'à l'ouverture du score. Emmenés par un bon Jaroslav Plasil, impressionnant de sérénité dans l'entrejeu, ils ont aussi pu compter sur la bonne animation de leur jeune garde, après les départs de Khazri et Saivet.

Ounas et Vada ont mis le feu

Derrière un Rolan inspiré, ce sont surtout Adam Ounas et Valentin Vada qui n'ont fait que créer des décalages en multipliant courses et appels pendant l'ensemble du match. Et si les Girondins ont débloqué leur compteur par la tête de Diabaté (29e et 51e), c'est ensuite à travers de bonnes combinaisons et des transmissions rapides qu'ils ont pris le large par Rolan (67e) et Touré (90e+3), très actif lors de son entrée en toute fin de match.

En face, les Rennais, habitués de bonnes performances à l'extérieur, n'ont pourtant pas démérité dans les couloirs, où Ntep et Sio ont multiplié les débordements. Mais jamais ils n'ont vraiment su se mettre au niveau de l'efficacité bordelaise, à l'image d'un Quintero quasiment invisible à la pointe de l'attaque bretonne. Malgré l'entrée positive de Dembelé à la pause, Roland Courbis n'a ainsi pas réussi à modifier le cours de cette rencontre. Le nouvel entraîneur du SRFC devra donc trouver une meilleure formule. Pour Bordeaux en revanche, le virage pris avec les jeunes commence à devenir convaincant.

0
0