AFP

Ligue 1 (23e journée) : Caen bat Nice, qui manque l'occasion de prendre la 2e place (2-0)

Caen prive Nice de la deuxième place et relance la course au podium

Mis à jourLe 31/01/2016 à 16:08

Publiéle 31/01/2016 à 15:49

Mis à jourLe 31/01/2016 à 16:08

Publiéle 31/01/2016 à 15:49

Article de Cyril Morin

LIGUE 1 – Nice ne sera pas le dauphin du PSG à l'issue du week-end. Les Aiglons se sont inclinés à Caen (2-0) et restent au pied du podium, à un point d'Angers et trois de Monaco. Revenus à la cinquième place, à la hauteur des Niçois, les Caennais ont relancé la course au podium.

C’était l’occasion rêvée. Après la défaite de Monaco à Angers samedi (3-0), l’OGC Nice avait la possibilité de remonter sur la deuxième marche du podium ce dimanche contre Caen. Raté. Battus par une équipe caennaise efficace (2-0), les Niçois se sont fait punir dès la première période. Ronny Rodelin a marqué son troisième but en trois matches (12e) après une passe délicieuse d’un excellent Julien Féret tandis qu’Andy Delort a scellé le score sur penalty (41e ). Les Normands remontent provisoirement à la cinquième place du classement, à égalité de points avec leur adversaire du jour.

En dépit d’une pelouse endommagée, les deux équipes ont offert un joli spectacle au stade Michel d’Ornano. Malgré une entame convaincante, l’OCG Nice s’est fait surprendre dès la 12ème minute. Une perte de balle de Seri au milieu de terrain que Julien Féret s’est empressé de convertir en passe décisive pour l’homme en forme du côté de Caen, Ronny Rodelin. Face à Cardinale, l’attaquant ne s'est pas fait prier pour conclure du plat du pied (1-0, 12e). A ce stade de la saison, l’ancien joueur de Lille en est déjà à six buts, le meilleur total de sa carrière en Ligue 1. Dans la minute suivante, Andy Delort, encore lancé par Julien Féret, a dribblé Cardinale avant de se faire reprendre par Le Marchand.

Vercoutre a tout sorti

Malgré une grosse possession tout au long du match, les Niçois ont sombré au milieu à l’image des deux erreurs de Seri qui ont coûté cher au club. À la 41e, l’ancien joueur du Paços Ferreira a perdu de nouveau un ballon et vu Ntibazonkiza filer au but et tomber dans la surface suite à un contact avec Mendy. Andy Delort, assez brouillon dans l’ensemble, ne s'est pas fait prier pour transformer l’offrande et marquer son 8eme but de la saison (2-0, 41e).

Au retour des vestiaires, les Niçois ont appuyé sur l’accélérateur. Rapidement, c’est une véritable déferlante qui s’est abattue sur le but de Remy Vercoutre, décisif puis chanceux face à Caddy ou Germain (55e, 58e, 59e, 62e, 63e). Caen a procédé en contre et c’est finalement Julien Féret qui a échoué à marquer le dernier but face à Cardinale (81e).

Avec 36 points chacun, les deux équipes restent bien calées pour l’Europe aux quatrième et cinquième place du championnat. Pas sûr que cela soit suffisant pour satisfaire des Niçois qui peinent à marquer des points lorsqu’ils sont attendus.

Andy Delort poursuivi par Nampalys Mendy lors de Caen-Nice
Andy Delort poursuivi par Nampalys Mendy lors de Caen-Nice - AFP
0 commentaire
Vous lisez :