Panoramic

Ligue 1 : Lyon s'impose tranquillement à Angers (0-3) et repointe son nez dans la course à l'Europe

Efficace, Lyon empoche un succès précieux à Angers dans la course à l'Europe

Mis à jourLe 06/02/2016 à 19:02

Publiéle 06/02/2016 à 18:46

Mis à jourLe 06/02/2016 à 19:02

Publiéle 06/02/2016 à 18:46

Article de Martin Mosnier

LIGUE 1 - Face à des Angevins rapidement réduits à dix (rouge pour Mangani à la 15e), Lyon a maitrisé son sujet samedi-après-midi pour s'imposer facilement (Jallet 13e, Ghezzal 46e, Tolisso 81e) sur le pelouse du stade Jean Bouin (0-3). Avec ce succès, l'OL remonte provisoirement à la 5e place, à un point d'Angers.

Celle-ci vaut très cher. Engagé dans un sprint pour le podium, Lyon a remporté ce samedi une victoire capitale sur la pelouse d'Angers (0-3), rapidement réduit à 10 après l'expulsion de Mangani (14e), grâce à des buts de Christophe Jallet (13e), Rachid Ghezzal (46e) et Corentin Tolisso (81e).

Ce succès, le premier à l'extérieur depuis le 31 octobre, permet aux Gones de revenir dans le top 5, une première depuis le 5 décembre et la défaite à Gerland face à… Angers (0-2). Si le classement reste provisoire en attendant la suite de cette 25e journée, Lyon revient surtout à trois points de Nice, troisième, et deux de leurs hôtes du soir.

L'expulsion de Mangani a coupé les jambes angevines

L'OL a construit sa victoire sur un réalisme maximal qui lui avait cruellement manqué à Saint-Etienne (1-0) ou face à Marseille (1-1) ces dernières semaines. Ce samedi, Lyon n'a pas gâché grand-chose. Trois tirs cadrés ont suffi. D'abord une frappe enroulée divine de Jallet en pleine lucarne (13e) puis la spéciale Ghezzal, crochet et frappe enroulée du gauche sur un pas (46e), et, pour finir, un plat du pied de Tolisso sur une passe en retrait parfaite de Valbuena (81e).

L'expulsion logique de Thomas Mangani après une terrible semelle sur Corentin Tolisso (15e) a rapidement coupé les jambes angevines. Acculé sur son but, le SCO ne s'est jamais vraiment montré dangereux hormis sur une frappe de Yattara (11e) et une tête de N'Doye nettement plus menaçante (70e). Cette défaite, la cinquième lors des sept derniers matches, va faire mal à Angers. Le SCO rentre peu à peu dans le rang et sent désormais le souffle des Gones dans sa nuque.

0 commentaire
Vous lisez :