Panoramic

LIGUE 1 (28e journée) : Montpellier bat Lille (3-0) et dépasse les Dogues au classement

Montpellier enchaîne, Lille boit la tasse (et perd Boufal)

Le 27/02/2016 à 19:06

LIGUE 1 - Sale temps pour Lille, battu sur la pelouse de la Mosson samedi après-midi par une belle équipe de Montpellier (3-0). Bérigaud (52e), Dabo (60e) et Skhiri (86e) ont marqué et permis à leur équipe de poursuivre sa bonne série (3 victoires) et sa remontée au classement. Voilà le MHSC 13e, devant... Lille. Des Dogues qui ont eux perdu Sofiane Boufal, blessé au genou.

Le redressement est spectaculaire. Ce samedi face à Lille, Montpellier a décroché sa troisième victoire consécutive (3-0), nette et sans bavure. Elle permet au MHSC de s'éloigner significativement de la zone rouge. Le Gazélec Ajaccio, premier relégable, est désormais à 7 points et les Héraultais sont plus proche du podium (6 points) que des relégables avant la suite de cette 28e journée. Ce succès leur permet de devancer désormais Lille d'une unité. Les Dogues ont terminé la rencontre à 10 après la blessure en fin de match de Sofiane Boufal, victime d'une entorse du genou, et vécu une après-midi cauchemardesque.

Après un premier acte indécis et équilibré, Montpellier a fait la différence grâce à une inspiration de Ryad Boudebouz. Son centre parfait a trouvé Bérigaud (52e) pour débloquer une rencontre cadenassée. L'excellent Bryan Dabo a donné du mou aux siens en fusillant du droit Eneyama (60e). Tout juste entré en jeu, le jeune Ellyes Skhiri (20 ans) a, lui, ouvert son compteur but chez les professionnels en fin de match (86e) sur une offrande de Bérigaud. Deuxième meilleure défense de L1, le LOSC, sous la pluie battante et continuelle, a complètement coulé en 45 minutes.

Entorse pour Boufal

Lille peut remercier Vincent Enyeama. Le portier nordiste a évité une humiliation plus sévère encore par deux parades étincelantes : une horizontale foudroyante sur une tête de Ninga (27e) et un réflexe décisif face à Florian Sotoca (90+2e). Sofiane Boufal, lui, s'est écroulé sur le terrain après un choc au genou (77e). La perle lilloise souffre d'une entorse et ne pouvait pas poser le pied en sortant du terrain. Une tuile qui n'annonce rien de bon pour le meilleur joueur lillois de la saison. Pour Montpellier en revanche, le ciel est dégagé. Depuis l'arrivée de Frédéric Hantz, le MHSC plane (4 victoires, une défaite et un nul). La fin de saison s'annonce plus tranquille que prévu.

0
0