Panoramic

Ligue 1 (29e journée) : Le PSG concède le nul contre Montpellier (0-0)

Avant d'aller défier Chelsea, Paris a évité les blessures mais pas le match nul

Mis à jourLe 05/03/2016 à 21:20

Publiéle 05/03/2016 à 18:50

Mis à jourLe 05/03/2016 à 21:20

Publiéle 05/03/2016 à 18:50

Article de Vincent Bregevin

LIGUE 1 - A quatre jours de son 8e de finale retour de la Ligue des champions contre Chelsea, le PSG, remanié, a concédé samedi après-midi le match nul au Parc des Princes contre une solide équipe de Montpellier et un très bon Pionnier (0-0). Avec ce point, Paris conserve tout de même ses - grandes - distances (23 points) sur Monaco. Le MHSC reste lui 14e.

Préparation mitigée pour le PSG avant son déplacement à Stamford Bridge. Avec une équipe remaniée, Paris a été tenu en échec à domicile par Montpellier samedi, lors de la 29e journée (0-0), et ne s'est pas forcément rassuré avant de retrouver Chelsea. Sans grande conséquence pour le club de la capitale, qui possède provisoirement 23 points d'avance sur Monaco en tête du classement. Surtout, Laurent Blanc n'a pas eu de pépin physique à déplorer parmi ses cadres avant d'aller en découdre avec les Blues.

L'équipe de Laurent Blanc n'a pas affiché son meilleur niveau avec de nombreux titulaires absents du onze de départ (Thiago Silva, Ibrahimovic, Thiago Motta, Matuidi, Verratti, David Luiz), mais Montpellier peut quand même remercier son gardien Laurent Pionnier pour le point pris au Parc. Le portier héraultais, chanceux avec un tir de Cavani sur la barre (3e), a ensuite été impeccable devant l'Uruguayen (6e), avant de repousser les tentatives de Di Maria (21e, 24e, 36e). Pour ponctuer son récital, Pionnier a renvoyé la dernière frappe parisienne signée Ibrahimovic (90e+1).

Di Maria rassure

Le Suédois est entré à l'heure de jeu à la place d'un Di Maria plutôt rassurant pour son retour. L'Argentin a été à l'origine de la majorité des occasions parisiennes, mais il a manqué de justesse dans le dernier geste, à l'image d'une passe un peu trop appuyée pour Lucas juste avant la pause (44e). Di Maria a logiquement été remplacé à l'heure de jeu en vue du déplacement à Londres. Blanc n'a pas eu de pépin physique à déplorer concernant son feu-follet argentin et les autres membres de son effectif avant d'aller défier les Blues.

C'était la priorité de l'entraîneur parisien, même si le PSG voulait renouer avec la victoire après avoir subi sa première défaite en championnat dimanche dernier à Lyon (2-1). A l'image de son gardien, Montpellier a su lui résister, à défaut de se montrer dangereux, même s'il a fallu une bonne intervention de Marquinhos pour empêcher Ninga de reprendre le ballon sur l'une des rares incursions héraultaises (60e). A l'arrivée, c'est un point dont les Héraultais, 14es au classement avec provisoirement huit points d'avance sur le premier relégable, se contenteront largement.

0 commentaire
Vous lisez :