AFP

Ligue 1 - L'OL concède le nul à Rennes (2-2) et cède sa 3e place à Nice

L'OL n'a pas tué le match et l'a payé cher

Le 13/03/2016 à 23:30

LIGUE 1 - Alors qu'il menait 2 à 0, l'Olympique Lyonnais a concédé le match nul (2-2) à Rennes en clôture de la 30e journée, dimanche. Ce résultat éjecte les hommes de Bruno Génésio du podium, au profit de Nice. Les buts lyonnais ont été inscrits par Ghezzal (33e) et Lacazette (55e) avant la réduction du score par Diagne (70e) et l'égalisation de Boga (82e) en fin de partie.

Si, par malheur pour lui, l'Olympique Lyonnais ne termine pas sur le podium à la fin de la saison, il pourra ruminer cette fin de soirée rennaise. En Bretagne, les Gones ont laissé filer dans les 20 dernières minutes une victoire qui leur a longtemps semblé acquise. Inspirés et dominateurs, les joueurs de Bruno Génésio ont fini par gaspiller un avantage de deux buts pour concéder un nul (2-2) fâcheux, puisqu'il leur fait perdre la 3e place à l'issue de cette 30e journée. Et s'il faut saluer le réveil rennais, les Lyonnais ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Dans ce match si important dans la course à l'Europe, l'OL a pourtant rendu une copie impeccable pendant une bonne heure. De la vitesse dans le jeu, de l'huile dans les rouages, et une réelle maîtrise, le collectif rhodanien avait tout pour lui. Un Costil vigilant devant Ghezzal (18e), Koné (26e) et Lacazette (27e) et la complicité du poteau, venu suppléer le gardien rennais, battu par Lacazette (10e), ont retardé l'échéance. Mais c'est en toute logique que Lyon a fini par ouvrir le score grâce à Ghezzal, servi sur un plateau par Cornet (33e).

Courbis, coaching gagnant

Quand Alexandre Lacazette a ensuite doublé la mise 10 minutes après la reprise en devançant la sortie de Costil d'un coup de tête, l'affaire paraissait plus que bien engagée. Mais les Lyonnais ont eu le tort immense de ne pas tuer définitivement ce match. L'OL aurait pu mener 2 ou 3-0 à la pause. Il aurait aussi pu ajouter un troisième but en seconde période mais Lacazette, encore lui, a vu le cadre se dérober après un vrai petit festival (69e). Dans la minute suivante, Diagne a réduit le score du plat du pied droit à la suite d'un corner (70e). Et d'un seul coup, le combat a changé d'âme.

Après une nouvelle balle de 3-1 pour l'inévitable Lacazette (74e), ce qui pendait au nez lyonnais a fini par arriver : à moins de 10 minutes du terme, Dembelé a perdu son duel face à Lopes mais Boga, à l'affût, a pu égaliser (82e). Diagne. Boga. Les deux jokers lancés par Rolland Courbis à la pause ont remis Rennes dans le match. Bien vu.

Au terme de ce match très rythmé, très engagé aussi, parfois presque trop (l'arbitre a dû sortir… neuf cartons jaunes), Lyonnais et Rennais laissent finalement la très bonne affaire du week-end à l'OGC Nice, seule des six équipes classés de la 2e à la 7e place avant cette journée à s'être imposée. Mais si l'OL et Rennes ont partagé les points, la répartition des regrets est sans doute nettement moins équitable…

Franck Schneider a sorti 9 cartons lors de Rennes-Lyon

Franck Schneider a sorti 9 cartons lors de Rennes-LyonPanoramic

0
0