AFP

Ligue 1 : Ahamada, Costil et Gregorini meilleurs gardien sur penalties (depuis 2003)

Mandanda a brillé en Coupe de France mais il n’est pas le meilleur spécialiste français sur penalty

Le 04/01/2016 à 20:35

LIGUE 1 – Après les exploits de Steve Mandanda en Coupe de France, zoom sur les meilleurs gardiens de Ligue 1 sur penalty. Si le Marseillais peut se targuer d’une bonne position dans le classement, il est battu par des noms un peu plus surprenants.

L’OM peut lui dire merci. En sortant le grand jeu lors de la séance de tirs aux buts en Coupe de France contre Caen dimanche (0-0, 3 tab à 1, 3 arrêts), Steve Mandanda a une nouvelle fois prouvé son statut d’indispensable à l’Olympique de Marseille.

Au-delà de la performance en Coupe de France, Steve Mandanda est en réalité un des gardiens les plus efficaces sur penalty en Ligue 1. Mais il n’est pas le premier. Selon les données fournies par Infostrada depuis 2003*, c’est l’ancien Toulousain Ali Ahamada qui présente le meilleur ratio d’arrêts lors de ses face-à-face (33,3%, 7 arrêts sur 21 penalties). Le podium est complété par Benoît Costil (24,1%) et Damien Gregorini (24%). Viennent finalement Cédric Carasso (23,9%), Ulrich Ramé (22,2%) et enfin Steve Mandanda (21,1%).

Les gardiens de L1 aux penalties

En revanche, en prenant uniquement en compte le nombre de penaltys arrêtés, c’est le Bordelais Cédric Carasso qui domine le classement (11 arrêts) suivi de près par Steve Mandanda (8) et Teddy Richert (8).

  • Cédric Carrasso (46 penalties, 11 arrêts)
  • Steve Mandanda (38 penalties, 8 arrêts)
  • Teddy Richert (42 penalties, 8 arrêts)
  • Ali Ahamada (21 penalties, 7 arrêts)
  • Benoît Costil (29 penalties, 7 arrêts)
  • Nicolas Penneteau (38 penalties, 7 arrêts)

Un classement qui s’explique également par le grand nombre de saisons de Ligue 1 disputées par ces gardiens mais également par la propension de certaines défenses à commettre des fautes dans la surface de vérité, en atteste les 46 penalties subies par Cédric Carrasso contre les 21 d’Ali Ahamada.

*Infostrada a compilé les penaltys subis par les gardiens depuis 2003. Les données ne concernent que les matches de Ligue 1, sans tirs aux buts donc. À noter que seuls les arrêts des gardiens sont pris en compte, les tirs hors cadre n’entrent pas dans le classement. Enfin, seuls les gardiens ayant stoppés 5 penalties apparaissent.

0
0