AFP

Ligue 1 : Lyon s'impose largement contre Guingamp (5-1) et conserve la 3e place

Lyon en démonstration dans son jardin

Le 07/03/2016 à 00:00

LIGUE 1 - Lyon est décidément très fort dans son Parc OL. Une semaine après leur succès contre le PSG, les Lyonnais ont déroulé dimanche soir pour s'imposer largement contre Guingamp (5-1), avec notamment un doublé d'Alexandre Lacazette, en clôture de la 29e journée. Lyon conserve du même coup sa 3e place et deux points à Monaco, désormais à six longueurs devant. L'EAG reste lui 17e.

Après la belle victoire face au PSG dimanche dernier (2-1), Lyon poursuit sur sa lancée. En clôture de la 29e journée de Ligue 1, les joueurs de Bruno Genesio ont facilement pris le dessus sur une faible équipe de Guingamp (5-1) grâce à un doublé d'Alexandre Lacazette, notamment. L'OL reste sur la troisième marche du podium et revient par la même occasion à six points de Monaco. Il y aura plus que jamais une lutte pour le deuxième ticket offrant une place directe pour la Ligue des champions.

Sur la pelouse d'un Parc OL décidément imprenable - cinq victoires et un nul pour Lyon dans sa nouvelle enceinte -, les Gones ont réalisé un match solide sur le plan collectif. Certaines individualités ont également confirmé leur excellente forme du moment. En l'absence de Mathieu Valbuena, blessé, Sergi Darder a ainsi pris le jeu de Lyon à son compte, se rendant disponible tout en choisissant quasi systématiquement les bonnes options offensives. Auteur de deux passes décisives, Rachid Ghezzal a lui aussi prouvé qu'il était un atout majeur pour son équipe dans cette fin de saison.

Une attaque qui tourne à plein régime

Histoire de se rendre le match facile, Lyon a débuté la partie sur un rythme infernal. Les hôtes ont rapidement ouvert le score par Ghezzal qui s'est trouvé au bon endroit au bon moment après que Cornet eut trouvé le poteau (1-0, 3e). Sous l'eau, Guingamp a malgré tout su saisir l'une de ses seules opportunités de la rencontre pour égaliser. Après un relâchement coupable de Morel, Sankharé en a profité pour servir Erding dans la surface, qui a dévié le ballon du droit de près pour tromper Lopes (1-1, 11e) .

Sereins, les Lyonnais ont repris l'avantage à peine six minutes plus tard. Alexandre Lacazette a bénéficié d'une belle action collective impliquant Darder et Ghezzal et d'un contre favorable pour aller battre Lössl (2-1, 17e). Et si l'attaquant a manqué le doublé en ne cadrant pas une frappe du droit à l'entrée de la surface avant la pause (26e), Cornet s'est lui chargé d’aggraver le score en remportant son duel face au gardien guingampais avec beaucoup de sang-froid (3-1, 35e). Et un peu de réussite, le ballon heurtant les deux poteaux avant de passer la ligne.

Alexandre Lacazette et Rachid Ghezzal après le premier but lyonnais contre Guingamp, dimanche 6 mars 2016

Alexandre Lacazette et Rachid Ghezzal après le premier but lyonnais contre Guingamp, dimanche 6 mars 2016AFP

Monaco peut regarder dans son rétro

Au retour des vestiaires, Lyon a de nouveau mis la main sur la rencontre, alternant les offensives tranchantes et les phases de possession. Les coéquipiers de Maxime Gonalons ont par ailleurs eu plusieurs opportunités de creuser l'écart. A commencer par celles que s'est créé Lacazette, qui a manqué à deux reprises le doublé (46e, 59e). Avant de finalement y parvenir en réceptionnant parfaitement un long coup franc de Ghezzal (4-1, 61e).

Guingamp aurait pu réduire l'écart et semer un peu le doute dans l'esprit des Lyonnais, mais ni Martins Pereira (55e) ni Briand (80e) n'y sont parvenus. Et c'est même l'un des leurs, Lemaître, qui a mis un point final à l'affrontement en trompant son gardien d'une tête sur corner (5-1, 86e).

Parfois inconstant cette saison, Lyon a réalisé dimanche le coup parfait. En marquant les esprits après sa victoire face à Paris tout d'abord. Mais aussi en revenant à six points seulement de Monaco. Le match de dimanche prochain (21h00) face à Rennes, qui pointe à une longueur de Lyon, vaudra cher. De son côté, Guingamp peut replonger dans la zone rouge dès mercredi si le Gazélec Ajaccio remporte son match en retard contre Marseille. Cela fait maintenant cinq rencontres que les Bretons n'ont plus gagné en L1.

0
0