Panoramic

Ligue 1 - Marseille s'impose à Caen (1-3) et grimpe au 7e rang

Si l'OM coince au Vélodrome, il continue à s'éclater en voyage

Mis à jourLe 17/01/2016 à 19:40

Publiéle 17/01/2016 à 18:50

Mis à jourLe 17/01/2016 à 19:40

Publiéle 17/01/2016 à 18:50

Article de Damien Dorso

LIGUE 1 - L'Olympique de Marseille s'est imposé à Caen (1-3) lors de la 21e journée, confirmant ses excellentes dispositions loin de ses bases où il n'a plus perdu depuis début octobre (à Paris). Grâce à des buts signés Batshuayi, NKoudou et Sarr, le club phocéen remonte au 7e rang de la Ligue 1 et reste sur une série de huit matches sans défaite en championnat.

L'OM repart de l'avant et y met la manière. En difficulté dans le jeu ces derniers temps et manquant cruellement d'inspiration au Vélodrome, les joueurs de Michel ont joliment réagi en allant s'imposer à Caen (1-3). Entreprenants et mordants, ils ont fait trembler les filets adverses par Michy Batshuayi (12e), Georges-Kevin Nkoudou (60e) et Bouna Sarr (83e) tandis que Ronny Rodelin avait réduit le score pour des Normands globalement trop passifs (67e). Grâce à ce nouveau succès à l'extérieur, les Marseillais remontent à la septième place et ne sont plus qu'à cinq longueurs du podium.

Bien décidés à reprendre les choses en mains après leur triste nul à domicile devant Guingamp (0-0) et leur élimination de la Coupe de la Ligue à Toulouse (2-1 ap), les joueurs de Michel se sont démenés dès le coup d'envoi dans cette rencontre charnière pour les deux équipes. Mordants sur les côtés et notamment à droite, les visiteurs n'ont pas obtenu de penalty malgré la chute de l'offensif Brice Djadjédjé après un léger contact (4e).

L'OM joue dans son jardin à d'Ornano

Michy Batshuayi (OM) après son but face à Caen
Michy Batshuayi (OM) après son but face à Caen - Panoramic

Les Caennais, eux, aussi avaient évidemment envie de se relancer après leur série de six matches sans le moindre succès toutes compétitions confondues mais ont choisi de céder le contrôle du ballon pour mieux piquer en contres. Cela aurait pu joliment fonctionner mais Hervé Bazile s'est injustement vu refuser l'ouverture du score pour un hors-jeu inexistant (8e). Rageant pour les Malherbistes car quelques instants plus tard, Michy Batshuayi a profité d'un gros travail de Barrada pour donner l'avantage à l'OM (0-1, 12e).

Auteur de son douzième but de la saison en championnat, l'avant-centre belge a curieusement raté le doublé en manquant le but grand ouvert sur une passe en retrait de Sarr (28e). En face, les Caennais ont longtemps manqué de consistance dans le jeu offensif et de précision sur leurs rares tentatives (31e, 32e). A peine plus tranchants en seconde période à l'image d'un Andy Delort beaucoup trop esseulé, les hommes de Patrice Garande ont encaissé un deuxième but quand Batshuayi a enfin choisi la solution collective et servi le lucide Nkoudou (0-2, 60e).

Si Rodelin a réduit le score de la tête en profitant d'une sortie aérienne ratée de Steve Mandanda (1-2, 68e), les Normands n'ont pas fait illusion très longtemps et c'est bien Marseille qui a fini le match pied au plancher. Encore sollicité par Nkoudou (77e) et Sarr (78e), Vercoutre a craqué devant une jolie petite volée de l'ancien Messin (1-3, 83e). Avec 60% de possession de balle et un total de 9 tirs cadrés contre seulement 3 pour Caen, l'OM confirme ses bonnes dispositions en déplacement et particulièrement au stade Michel-D'Ornano où il reste désormais sur six victoires et un nul.

0 commentaire
Vous lisez :