AFP

Ligue 1 - Matuidi sur Aurier: "On a besoin de lui"

Matuidi sur Aurier: "On a besoin de lui"
Par AFP

Mis à jourLe 20/02/2016 à 21:48

Publiéle 20/02/2016 à 21:30

Mis à jourLe 20/02/2016 à 21:48

Publiéle 20/02/2016 à 21:30

Article de AFP

LIGUE 1 - Blaise Matuidi a apporté samedi son soutien à Serge Aurier, son coéquipier au Paris Saint-Germain, mis à pied après des insultes notamment proférées envers son entraîneur, estimant avoir "besoin de lui, que ce soit sur le terrain mais aussi en dehors".

Serge Aurier a un soutien de poids au sein de son équipe. Son nom : Blaise Matuidi. Après les insultes proférées par l'international ivoirien la semaine passée, notamment à l'encontre de son entraîneur, Laurent Blanc, le milieu du Paris Saint-Germain a déclaré ce samedi après la victoire contre Reims (4-1) : "Serge, c'est mon ami, c'est l'ami de tout le monde dans le vestiaire, il est bien aimé par tout le monde. On sait qu'il a fait une erreur, mais comme on dit, l'erreur est humaine. Il s'est fait pardonner, enfin, il a demandé pardon. Il aura une discussion avec le coach, on espère que ce sera positif."

Et l'international français d'ajouter : "On a besoin de lui, que ce soit sur le terrain mais aussi en dehors, parce que c'est quelqu'un qui est apprécié de tout le monde. Après, comme pour Zlatan (Ibrahimovic, au sujet d'une éventuelle prolongation de contrat), je ne suis pas président, je ne suis pas entraîneur. Je parle en tant que joueur, et aussi en tant qu'ami de Serge. Il sait qu'il a fait une erreur, mais l'erreur est humaine".

Laurent Blanc et Serge Aurier contre Lyon le 13 décembre 2015
Laurent Blanc et Serge Aurier contre Lyon le 13 décembre 2015 - Panoramic

L'international ivoirien de 23 ans est ensuite parti se ressourcer en Suisse, à Genève, "où vit son agent Stéphane Courbis", selon le quotidien Le Parisien de jeudi. Un licenciement paraît peu probable, puisque le club se priverait alors de 20 à 25 millions d'euros, ce que vaut le joueur sur le marché actuel, presque le double de sa valeur (environ 14 millions d'euros) quand il était arrivé de Toulouse à l'été 2014. Entre-temps, il est devenu champion d'Afrique des nations avec la Côte d'Ivoire et est un latéral droit en vue sur la scène européenne.

0 commentaire
Vous lisez :