AFP

Ligue 1 - OL-Guingamp : Lyon vise la deuxième place malgré tout

Lyon, objectif deuxième place malgré tout

Mis à jourLe 06/03/2016 à 23:19

Publiéle 05/03/2016 à 23:57

Mis à jourLe 06/03/2016 à 23:19

Publiéle 05/03/2016 à 23:57

Article de Cyril Morin

LIGUE 1 – A neuf longueurs de Monaco avant son match contre Guingamp ce dimanche (21h), l’Olympique Lyonnais est lancé à la poursuite de la deuxième place. Malgré un écart important, l’OL présente bien le visage d’un dauphin potentiel du PSG.

Une spirale positive

Sur les cinq dernières journées de Ligue 1, l’OL est classé premier. Avec douze points sur quinze possibles, l'équipe de Bruno Genesio a redressé la barre et s'est relancée dans la course à l’Europe. Si le match contre Lille (1-0) a symbolisé l’incapacité des Lyonnais à gérer ses temps faibles (et ses nerfs), la série des Gones n’en reste pas moins impressionnante. 12 buts marqués (meilleure attaque), 3 encaissés et des victoires larges contre Bordeaux ou Angers (3-0) ou encore Caen (4-1). De quoi croire que l’OL est enfin lancé.

Maxime Gonalons lors de Lyon - PSG en Ligue 1 le 28 février 2016
Maxime Gonalons lors de Lyon - PSG en Ligue 1 le 28 février 2016 - Panoramic

Un calendrier favorable

À l’orée d’un sprint final, c’est un paramètre important à prendre en compte. Sur le papier, l’OL aborde sa ligne droite avec un calendrier plutôt favorable. Le PSG passé, les Lyonnais peuvent espérer prendre des points contre des équipes en difficulté. Guingamp, Ajaccio, Toulouse, Reims ou Montpellier défieront ainsi l’OL. Quant aux équipes plus en forme, comme l’OGC Nice ou l’AS Monaco, elles auront la lourde tâche de venir défier l’OL dans son nouveau stade où il excelle depuis son inauguration (13 points sur 15 possibles).

Le calendrier sur les 10 journées restantes :

  • OL-Guingamp (29e journée)
  • Stade Rennais-OL (30e)
  • OL-Nantes (31e)
  • FC Lorient - OL (32e)
  • Montpellier-OL (34e)
  • OL-OGC Nice (34e)
  • Toulouse-OL (35e)
  • OL-Ajaccio (36e)
  • OL-Monaco (37e)
  • Reims - OL (38e)

Une identité de jeu retrouvée

Un effectif au complet

Nabil Fekir à l'entraînement de l'OL en juillet 2015.
Nabil Fekir à l'entraînement de l'OL en juillet 2015. - Panoramic
0 commentaire
Vous lisez :