Panoramic

Lorient - Marseille (1-1) : L'OM rame toujours, mais il peut vraiment remercier Mandanda

L'OM rame toujours, mais il peut vraiment remercier Mandanda

Le 12/03/2016 à 19:17

LIGUE 1 - L'Olympique de Marseille a signé samedi son 5e match nul consécutif en championnat. Les Phocéens ont ramené un point de leur déplacement à Lorient (1-1) lors de la 30e journée, Isla (46e) ayant répondu à l'ouverture du score de Waris (34e). Mais sans un grand Mandanda, l'OM, provisoirement 9e, n'aurait jamais obtenu ce nul.

C'est une histoire connue. Un scénario qui se répète semaine après semaine. Depuis un mois, les matches de Ligue 1 de l'OM suivent la même trajectoire : beaucoup de fragilité derrière, un immense Mandanda et un match nul toujours sur le même score (1-1).

Bingo ce samedi à Lorient ! Les hommes de Michel ont enchainé leur cinquième nul consécutif en championnat (1-1, donc). Un résultat qui scotche l'OM dans le ventre mou. Marseille est 9e avant la suite de cette 30e journée, un point devant Lorient. Le top 5 risque de considérablement s'éloigner en fonction des résultats du week-end et Marseille, qui a perdu Benjamin Mendy sur blessure, peut pointer à 8 points des places européennes dimanche soir.

Mais ce samedi après-midi aurait pu être plus catastrophique encore pour l'OM sans un immense Steve Mandanda. Le meilleur gardien de la saison en L1 a une nouvelle fois tenu à bout de bras une formation en énormes difficultés. Abandonné par sa défense centrale Nkoulou-Rekik, il a multiplié les miracles et signé neuf arrêts (record en carrière égalé) dont une horizontale main opposée à la 84e minute devant Cabot ou un réflexe somptueux sur une tête de Waris, seul à six mètres (45+1e).

Trois occasions nettes pour l'OM…

Mandanda n'a rien pu sur la tentative de Waris (34e). L'avant-centre des Merlus, couvert par Rekik, seul joueur de l'OM à ne pas jouer le hors-jeu sur cette action, a tranquillement ajusté le héros du soir. Quatre minutes plus tard, Waris, encore lui, aurait pu plier l'affaire sur une boulette de Nkoulou mais sa frappe s'est envolée dans le ciel breton. Hormis une tentative de Cabella trop enlevée (22e), l'OM n'a pas fait peser le moindre danger sur le but de Benjamin Lecomte avant la pause.

Il a fallu une partie de billard, une frappe contrée de Batshuayi et une reprise d'Isla, pour sortir les Marseillais de leur torpeur et leur permettre de recoller au score (46e). Hormis une frappe contrée du Belge par Belluglou (72e), l'OM est très vite retombé sur ses travers et a simplement compté sur l'état de grâce de Mandanda. Le capitaine phocéen a évité le pire comme trop souvent cette saison. Sans lui, ses équipiers regarderaient sans doute derrière eux.

Lorient-OM : Michy Batshuayi

Lorient-OM : Michy BatshuayiPanoramic

0
0