Panoramic

Mercato - Ligue 1 : Lille ne bloquera pas Boufal à n'importe quel prix

Lille ne bloquera pas Boufal à n'importe quel prix
Par Vincent Bregevin via AFP

Le 08/01/2016 à 16:04

MERCATO – Jean-Michel Vandamme, le directeur général adjoint de Lille, a été catégorique : Sofiane Boufal ne quittera pas le club cet hiver. Sauf si les dirigeants nordistes reçoivent une offre qu'ils ne peuvent pas refuser.

Sofiane Boufal est certainement l'un des joueurs les plus convoités de Ligue 1. Il est cependant loin d'avoir quitté Lille. C'est ce que Jean-Michel Vandamme, le directeur général adjoint des Dogues, a affirmé vendredi, en marge de la présentation des deux recrues lilloises, Morgan Amalfitano et Rony Lopes.

" Il n'a jamais été question que Sofiane parte, vraiment jamais. Dans nos plans avec le président et le coach, il est hors de question que Sofiane s'en aille. Et Sofiane n'a pas envie de quitter le LOSC."

Vandamme a par ailleurs précisé que les deux recrues lilloises n'étaient destinées à compenser d'éventuels départs d'ici la fin du mercato. "On n'a pas du tout recruté Morgan et Rony pour pallier le départ de Sofiane, a-t-il insisté. Il y a vraiment très très peu de chance qu'il parte. On a vraiment l'ambition de garder Sofiane Boufal, il n'y a pas d'ambigüité", a martelé Vandamme.

Une recrue possible en attaque

Toutefois, le dirigeant lillois a laissé la porte entrouverte à un départ du meneur de jeu. "Après, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans le football et parfois il y a des offres qu'on ne peut pas refuser", a-t-il reconnu. "Mais on en n'est pas là. On n'a pas sur la table l'offre qu'on ne peut pas refuser et on ne la cherche pas à l'avoir."

Sofiane Boufal (Lille LOSC 2015)

Sofiane Boufal (Lille LOSC 2015)AFP

Acheté en janvier 2015 à Angers, qui évoluait alors en Ligue 2, pour environ trois millions d'euros, Boufal a explosé depuis son arrivée dans le Nord. Boufal est très convoité, notamment par le PSG et plusieurs clubs anglais, et les enchères approcheraient déjà 30 millions d'euros selon une source proche du dossier.

Enfin, M. Vandamme a précisé que Lille n'avait pas abandonné l'idée de recruter un avant-centre. "La piste du buteur n'est pas écartée. Si on n'est pas en mesure de présenter un attaquant c'est qu'on ne l'a pas trouvé, pas qu'on ne le cherche plus", a-t-il affirmé, avant d'indiquer qu'au moins trois joueurs seraient prêtés pour réduire un effectif pléthorique.

0
0