AFP

Neutralisé par Reims (2-2), Monaco ouvre la voie au PSG... et s'expose à un retour de Lyon

Monaco ouvre la voie au PSG... et s'expose à un retour de Lyon

Le 11/03/2016 à 23:53

Monaco a concédé le nul contre Reims (2-2) en ouverture de la 30e journée de Ligue 1 au Stade Louis II, après avoir mené deux fois au score. Vagner Love auteur d'un doublé pour l'ASM, Gaëtan Charbonnier et Diego lui ont répondu. Monaco, deuxième, possède 22 points de retard sur le PSG, qui pourra remporter le titre dimanche en cas de victoire à Troyes.

Monaco va finir par devoir s'inquiéter sérieusement. Comme à Caen (2-2) la semaine dernière, les joueurs de Leonardo Jardim ont mené deux fois au score avant de concéder le match nul contre le Stade de Reims (2-2), vendredi soir à domicile, en ouverture de la 30e journée de Ligue 1.

Jamais sereins, les Monégasques ont laissés beaucoup trop d'espaces sur les ailes et se sont fait prendre dans leur dos à de trop nombreuses reprises. Les voilà qui laissent le PSG sur la route du titre dès dimanche, à Troyes, et relancent résolument Lyon dans la course à la deuxième place.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l'AS Monaco. Deux buts encaissés la semaine dernière, encore deux face à Reims, qui plus est à domicile. Qu'elle est loin la solidité monégasque de la saison passée ! Cela commence à faire beaucoup pour une équipe de la Principauté qui a vu sa marge d'avance sur le troisième s'étioler en trois journées avec une avance passée de dix à quatre en cas de succès lyonnais dimanche à Rennes. Et les joueurs de Jardim sont largement coupables de leur passage difficile. Face aux Rémois, l'ASM a encore fait preuve d'une incroyable fébrilité en défense et notamment Echiéjilé, à l'image des deux buts champenois.

Premier doublé en Ligue 1 pour Love

Sur le premier, le latéral gauche est éliminé par de Préville dont la 8e passe décisive de la saison trouve en profondeur Charbonnier qui ne manque pas du gauche face à Subasic (11e). Sur le second, le Nigérian est pris dans son dos par un appel à la limite du hors-jeu de Bangoura, qui a tout son temps pour trouver au deuxième poteau la tête croisée de Diego (79e). Deux buts venus récompenser des rémois joueurs qui auraient même pu sanctionner d'avantage les égarements de la défense monégasque si Subasic ne s'était pas interposé (1re, 4e) et si Charbonnier n'avait pas manqué le cadre à la suite d'un festival de De Préville (21e).

Une occasion qui aurait pu coûter cher aux joueurs d'Olivier Guégan. Car, un quart d'heure plus tard, le même Charbonnier a offert sur un plateau le deuxième but monégasque à Vagner Love, auteur de son premier doublé en Ligue 1 (36e). Le Brésilien avait déjà exploité la première erreur de la défense rémoise, lorsque Carrasso avait manqué sa sortie devant Bernardo Silva, touchant le ballon de la main. Mais Mr. Millot a laissé l'avantage, permettant à Vagner Love d'ouvrir le score (5e). On pensait alors Monaco lancé sur la voie du succès mais les joueurs de Jardim ont ensuite multiplié les occasions ratées, à l'image des deux un-contre-un manqués par Vagner Love en seconde période (53e, 68e). Et, à force de manquer les balles de 3-1, cela s'est finit sur un 2-2. Comme à Caen, la semaine passée.

Vagner Love, auteur d'un doublé pour Monaco contre Reims en Ligue 1, le 11 mars 2016
0
0