AFP

Saint-Etienne peut dire un grand merci à Soderlund

Saint-Etienne peut dire un grand merci à Soderlund

Mis à jourLe 18/01/2016 à 00:22

Publiéle 17/01/2016 à 22:54

Mis à jourLe 18/01/2016 à 00:22

Publiéle 17/01/2016 à 22:54

Article de Glenn Ceillier

Un peu trop brûlant à l'aller, le derby rhônalpin a manqué d'un peu de tout dimanche. Il a néanmoins été sorti de sa torpeur par Alexander Soderlund. Le nouvel attaquant de Saint-Etienne a inscrit son premier but sous le maillot des Verts et offert une victoire de prestige aux Stéphanois (1-0), lors de la 21e journée. L'ASSE monte à la 5e place. l'OL est 9e.

Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. Saint-Etienne l'avait parfaitement compris dimanche soir. Contre Lyon, les Verts n'ont presque rien montré dans le jeu. Dans un froid glacial, ils ont même affiché un niveau technique proche du néant sur certaines longues séquences. Mais Lyon a été incapable de concrétiser sa domination. Et sur un ballon perdu par Corentin Tolisso, c'est finalement la nouvelle recrue stéphanoise Alexander Soderlund qui a réchauffé l'ambiance en offrant ce derby à l'ASSE (1-0).

Ruffier brille

Grenier, pris dans l'étau de l'ASSE
Grenier, pris dans l'étau de l'ASSE - AFP

A la 43e, le portier stéphanois a sorti un magnifique arrêt sur une frappe de Rachid Ghezzal, qui l'avait déjà sollicité à la 15e. Il a remis ça sur un coup franc de Clément Grenier (51e) avant d'être sauvé par sa barre sur un tir détourné du même Ghezzal (55e), qui l'a encore fait briller à la 87e. Un peu plus haut après la pause, les Stéphanois ont finalement réussi un joli hold-up en profitant d'une erreur de Tolisso qui a profité à Alexander Soderlund, héros du soir (1-0, 76e). Dans une passe délicate depuis le début du mois de décembre, les Stéphanois peuvent se réjouir, même si leur prestation ne pousse pas à un optimisme béat. Côte lyonnais, il va falloir résoudre ces soucis d'efficacité. Impossible de gagner quand on ne marque pas.

0 commentaire
Vous lisez :