AFP

Serge Aurier mis à pied par le PSG pour ses propos "inadmissibles"

Aurier mis à pied par le PSG pour ses propos "inadmissibles"

Le 14/02/2016 à 20:59

LIGUE DES CHAMPIONS – Serge Aurier a été mis à pied à titre conservatoire par le PSG. Une procédure disciplinaire a aussi été ouverte à son encontre. Le défenseur ne participera donc pas au match aller contre Chelsea en Ligue des champions ce mardi (20h45). En cause, une vidéo apparue sur Periscope dans la nuit de samedi à dimanche où il s'en prend à Laurent Blanc et à certains coéquipiers.

C'est un samedi soir lourd de conséquences pour Serge Aurier. 24 heures après sa vidéo polémique où il a enchaîné les déclarations injurieuses envers son entraîneur et certains de ses coéquipiers, le défenseur parisien a été mis à pied à titre conservatoire par le PSG. Le champion de France a annoncé l'information ce dimanche soir dans un communiqué.

"A la suite d’un échange avec M. Nasser Al-Khelaïfi, le club a décidé d’ouvrir à l’égard du joueur une procédure disciplinaire assortie d’une mise à pied conservatoire", explique le PSG avant de confirmer que l'ancien Toulousain "ne figurera donc pas dans le groupe qui affrontera Chelsea, ce mardi".

Ce dimanche, l'affaire de cette vidéo tournée dans un cadre privé s'est transformée en petite bombe au fil des heures et a perturbé le quotidien du PSG à trois jours d'un choc tant attendu face aux Blues. Une réunion de crise a eu lieu au Camp des Loges. Et le latéral droit ivoirien, qui a fait des excuses publiques dans la soirée, n'a pas pris part à l'entraînement du leader de la L1. "J’ai pris la décision de mettre à pied Serge Aurier. Le Paris Saint-Germain est une institution très forte à laquelle personne ne peut toucher", se justifie Nasser Al-Khelaïfi dans le communiqué. "Je ne laisserai personne mettre en difficulté le club et nous détourner de nos objectifs, à commencer par notre rendez-vous contre Chelsea, très attendu par notre public. "

" Zlatan, c'est une bête mais t'inquiète pas qu'avec nous, il fait pas le relou, c'est une gentille bête"

Serge Aurier a aussi critiqué Salvatore Sirigu : "Sirigu, il est 'guez'" ('cramé, nul'). Et lancé des petites piques sur Zlatan Ibrahimovic ("Zlatan, c'est une bête mais t'inquiète pas qu'avec nous, il fait pas le relou, c'est une gentille bête") ou encore Angel Di Maria ("Ouais, c'est un guignol"). "Des propos clairement inadmissibles venant d’un joueur du Paris Saint-Germain, envers certains coéquipiers et particulièrement envers l’entraîneur Laurent Blanc", estime logiquement le PSG dans son communiqué.

Serge Aurier, qui avait déjà été suspendu l'an dernier en Ligue des champions pour des insultes envers un arbitre sur Facebook, va maintenant devoir prendre son mal en patience et attendre pour savoir de quoi son avenir sera fait. Ses coéquipiers vont eux tenter de faire abstraction de cette affaire pour se concentrer sur Chelsea. Laurent Blanc, qui va devoir se passer de l'un de ses hommes forts sur le terrain depuis le début de la saison et devra choisir entre Marquinhos ou Van der Wiel pour le remplacer, se serait bien passé de ce petit tremblement de terre venu de nulle part.

0
0