Panoramic

Une envie débordante, une expulsion et un mea culpa : le drôle de retour de Thauvin à l'OM

Une envie débordante, une expulsion et un mea culpa : le drôle de retour de Thauvin à l'OM

Le 02/02/2016 à 23:38

LIGUE 1 - Prêté par Newcastle jusqu'à la fin de la saison, Florian Thauvin a vécu une soirée contrastée pour son retour sous le maillot olympien face à Montpellier (0-1), lors de la 24e journée de Ligue 1. Si son équipe l'a emporté, l'ailier droit a été exclu pour un tacle dangereux seulement dix minutes après son entrée en jeu. Thauvin sera privé du choc face au PSG dimanche.

Depuis le début de l'année 2016, Florian Thauvin avait dû se contenter de 49 minutes de jeu en deux matches à Newcastle où Steve McLaren ne comptait plus sur lui. Prêté sans option d'achat à l'OM dimanche, l'attaquant de 23 ans était impatient d'oublier ses déboires anglais et ouvrir ce nouveau chapitre de son histoire avec le club marseillais. Mardi à Montpellier (0-1), Thauvin avait beaucoup d'envie. Voire un peu trop…

Entré en jeu en seconde période en même temps qu'Alessandrini (59e), il n'a passé que dix minutes et deux secondes sur le terrain après avoir été exclu pour un tacle glissé violent et mal maitrisé sur Hilton (69e), une minute seulement après l'ouverture du score de Nkoudou. Ce geste dangereux était surtout inutile à ce moment du match et à cet endroit du terrain (la ligne de but montpelliéraine).

Thauvin : "Un excès d'adrénaline"

Florian Thauvin a immédiatement fait son mea culpa au micro de Canal + en suivant la fin de la rencontre dans le tunnel du stade de la Mosson : "J'ai mis trop d'envie sur ce tacle. Je suis désolé de pénaliser l'équipe. J'ai eu un excès d'adrénaline. Je voulais tout donner et je voulais sans doute trop en faire. Ça me servira d'expérience pour l'avenir. Ça me permet aussi d'apprendre."

Pour ce retour très attendu par les supporters de l'OM, Thauvin n'aura pas eu le temps de montrer grand-chose mise à part deux centres repoussés par la défense adverse et une application défensive notable pour aider son latéral Djadjédjé. "Il avait trop d'envie, il a demandé pardon à ses coéquipiers, mais le carton jaune aurait peut-être été plus juste sur cette action", a glissé Michel, son nouvel entraîneur qui a apprécié son entrée en jeu. En revanche, l'Espagnol ne pourra pas utiliser son nouveau joker, automatiquement suspendu, lors de la venue du PSG dimanche au Vélodrome. Drôle d'entrée en matière.

0
0