AFP

Monaco : Vagner Love, un vrai bon coup en vue

Vagner Love, une première pleine de promesses

Mis à jourLe 03/02/2016 à 09:14

Publiéle 03/02/2016 à 08:54

Mis à jourLe 03/02/2016 à 09:14

Publiéle 03/02/2016 à 08:54

LIGUE 1 - Pour sa première titularisation avec l'AS Monaco, Vagner Love n'est pas parvenu à trouver le chemin des filets. Mais, en une heure de jeu sur la pelouse, le Brésilien a offert une prestation tout de même encourageante. Et peut décidément rendre de fiers services à l'ASM d'ici la fin de la saison.

L'ovation à laquelle Vagner Love a eu droit de la part des rares supporters monégasques présents à Louis II au moment de sa sortie lui a surement fait chaud au cœur. Sans doute autant que sa prestation les a rassurés. Arrivé il y a tout juste vingt jours en Principauté, l'attaquant brésilien a montré qu'il n'avait rien perdu de son talent. Une bonne nouvelle pour des Monégasques dont les buteurs manquent cruellement d'efficacité. On parle tout de même d'un attaquant aux 85 buts en championnat russe et aux 30 réalisations sur la scène européenne. Certes, c'était entre 2004 et 2011, mais tout de même. L'instinct de buteur ne se perd pas.

On a d'ailleurs bien cru que Vagner Love allait ouvrir son compteur sous le maillot monégasque. Le Brésilien a eu une occasion par mi-temps. Les deux fois, on a senti que seule sa condition physique l'avait empêché de conclure. Lui qui n'avait plus joué depuis décembre et la fin du championnat brésilien a manqué de jambes et d'impulsion pour pouvoir reprendre correctement de la tête un centre de Dirar (22e). Du coup, le ballon a filé à côté. Il a cadré sa deuxième chance mais a tiré directement sur Leca (52e). Seul aux 5m50, il aurait toutefois dû faire mieux. Il ne lui a manqué que les petits pas d'ajustement nécessaires, ceux qui font la différence entre une grosse occasion et un but.

Un jeu sans ballon très intéressant

Mais on ne juge pas un attaquant seulement sur son efficacité. C'est important bien sûr mais, dans une équipe où les deux véritables attaquants du club cumulent à peine 4 buts en Ligue 1, on attend également une participation à l'élaboration du jeu. C'est surtout sur ce point que Carrillo et Lacina Traoré avaient montré leurs limites depuis le début de saison. Et cela a également été le gros point fort de la prestation de Vagner Love ce mardi.

Souvent utilisé en relais par ses coéquipiers, notamment par Moutinho, le Brésilien s'est surtout appliqué à jouer propre, à remettre en première intention pour accélérer le jeu et permettre aux joueurs de côté de prendre la profondeur dans son dos. Son jeu sans ballon, fait de courses souvent dans le vide mais toujours indispensables, donne de bons espoirs à l'ASM sur la réussite de ce pari.

Son activité a énormément perturbé la défense bastiaise qui n'a pas toujours su comment le prendre et devrait poser problème à nombre d'autres défenses. A l'instar de Berbatov – autre bon coup monégasque lui aussi arrivé au mercato hivernal dans le passé -, on a parfois vu Vagner Love se replacer comme milieu relayeur pour mieux fluidifier le jeu de l'ASM. Mais son impact ne s'est pas limité au jeu offensif. Les efforts défensifs produits par l'attaquant brésilien ont grandement contribué aux difficultés connues par Bastia pour relancer proprement. S'il a logiquement baissé de pied après la pause, sa première titularisation est plus qu'encourageante. En attendant que les jambes et le rythme reviennent pour de bon, Vagner Love a déjà montré ce qu'il pouvait apporter à l'AS Monaco. Et ça donne envie de le voir à 100%...

0 commentaire
Vous lisez :