Panoramic

Mathieu Valbuena (OL) : "On sait qu’on ne sera pas aidé par l’extérieur, encore moins par vous"

Valbuena : "On sait qu’on ne sera pas aidé par l’extérieur, encore moins par vous"

Mis à jourLe 02/02/2016 à 16:41

Publiéle 02/02/2016 à 13:22

Mis à jourLe 02/02/2016 à 16:41

Publiéle 02/02/2016 à 13:22

Article de Julien Huet

Présent pour la première fois en conférence de presse depuis le mois de septembre, Mathieu Valbuena a affiché un caractère et une détermination qui font souvent défaut à l'OL ces dernières semaines… De bon augure alors que Lyon reçoit Bordeaux, mercredi.

D’emblée, le chef de presse de l’Olympique Lyonnais a mis les points sur les "i" : "Une seule question sur l'affaire à la fin de la conférence, pas avant." Le ton a été rapidement donné et la consigne respectée, suscitant cette ultime réponse de Valbuena au sujet de l’éventuelle levée de l’interdiction judiciaire de Benzema : "Si on doit se voir, on se verra".

Rassurez-vous, le joueur s'est montré bien plus prolixe le reste de la conférence, avertissant d’entrée les médias de son état d’esprit : "On sait qu’on ne sera pas aidés par l’extérieur, encore moins par vous". Quelques minutes plus tard, le milieu offensif reviendra de lui-même sur le sujet, en interpellant un journaliste : "On travaille devant le but, comme hier. Le monsieur, là-bas, il était présent à l’entraînement"’.

S’ensuivit un échange savoureux faisant écho à un tweet du journaliste en question, Gaël Berger.

- Valbuena : "C’était bien ?"

- Le journaliste : "J’ai constaté les faits".

- Valbuena : "C’était catastrophique, c’est ça ?"

- Le journaliste : "Pour moi, ce n’était pas bon"

- Valbuena : "Vous avez tout noté avec un stylo et tout ?"

- Le journaliste : "J’ai aussi noté que vous avez marqué un but sur les cinquante-trois derniers tirs en Ligue 1".

- Valbuena : "D’accord. Mais hier à l’entraînement, vous avez mal compté. Il n’y avait pas besoin de marquer "catastrophique" car ce n’était pas vrai, c’était intéressant. Après c’est vrai qu’on joue comme on s’entraîne".

La voici en vidéo

02:44
Valbuena : "Pas la peine d'écrire que nos séances d'entraînement sont catastrophiques !" - Eurosport

Quatre points sur douze

Et si les résultats du moment sont, pour le coup, vraiment catastrophiques, Mathieu Valbuena a minimisé l’inquiétude du vestiaire : "On est affecté mais il ne faut pas être abattus. Notre état d’esprit s’est amélioré depuis le début de l’année. Il nous manque des points mais tout n’est pas à jeter dans notre jeu. Ceci dit, je préfèrerais qu’on joue mal et qu’on gagne, comme avec l’OM d’Elie Baup quand on ne jouait pas bien mais qu’on remportait tous nos matches 1-0. Nous avions terminé deuxième.’’ Un objectif dont l’OL s’est clairement éloigné en ayant pris que quatre points sur douze en championnat depuis le début de l’année.

" Rien n’est acquis dans le football et je sais de quoi je parle"


Orphelin de Nabil Fekir ("j’ai créé très vite des affinités avec lui"), Mathieu Valbuena peine à trouver des automatismes avec le buteur vedette de l’OL : "Alex a été le meilleur joueur de la saison passée, il a mis la barre très haut, on attend qu’il fasse un autre exercice comme celui-ci. Comme l’équipe, il est beaucoup plus attendu et c’est toujours dur de confirmer."

Valbuena et Lacazette se congratulent
Valbuena et Lacazette se congratulent - Panoramic

Concernant la faiblesse de son propre rendement (un but, trois passes décisives en L1), Mathieu Valbuena ne s’est pas caché : "J’attends beaucoup plus de moi. J’aimerais apporter plus, être autant décisif à Lyon que je le suis en équipe de France." Des Bleus qu’il aspire toujours autant retrouver : "Tout le monde connaît mes ambitions, l’équipe de France est mon moteur. Rien n’est acquis dans le football et je sais de quoi je parle. Aujourd’hui, j’essaie de me focaliser pour Lyon aille mieux et enchaîne les victoires." Tout en attendant avec impatience la prochaine liste de Didier Deschamps, courant mars.

0 commentaire
Vous lisez :