AFP

34e journée : Nancy et Marseille se quittent dos à dos (0-0)

Marseille retombe dans ses travers

Le 21/04/2017 à 22:39Mis à jour Le 21/04/2017 à 22:59

LIGUE 1 - Cinq jours après avoir atomisé Saint-Etienne (4-0), Marseille n'est pas parvenu à confirmer sa brillante victoire à Nancy. En match d'ouverture de la 34e journée, l'OM n'a pas fait mieux qu'un match nul vendredi soir contre l'ASNL, qui est aux portes de la zone de relégation (0-0). Les Olympiens prennent provisoirement la 5e place à Bordeaux, qui accueillera Bastia samedi soir.

Le festival face à Saint-Etienne avait fait naître l'espoir de soirées endiablées jusqu'à la fin de saison pour l'OM... le soufflé est vite retombé. Vendredi en ouverture de la 34e journée de L1, les Olympiens reviennent de Lorraine avec un point et sans but (0-0). Pas aidés par l'arbitrage mais surtout par leur manque criant de réalisme et de précision, les joueurs de Rudi Garcia se contentent d'un nul qui ne fait pas leurs affaires. Nancy a sauvé les meubles dans une partie où les Lorrains n'auront existé que pendant vingt minutes au cœur de la première période.

Nancy et Marseille ne jouent pas le même championnat, c'est une évidence. Les vingt points de différence entre les deux formations au classement ont bien eu du mal à se faire sentir en première période. Si l'OM a tenu le ballon pendant les douze premières minutes, les Phocéens ont connu un trou d'air terrible pendant une demi-heure.

Nancy dangereux, un penalty oublié pour l'OM ?

Un trou d'air qui s'est caractérisé dès le quart d'heure de jeu par le poteau trouvé par Faitout Maouassa sur un contre parfait des Nancéiens (14e). Dix minutes plus tard, et alors que l'OM a multiplié les pertes de balles au milieu de terrain, Pelé a dû s'employer pour éviter l'ouverture du score de l'ASNL. Sur un corner parfaitement frappé de la droite, Cabaco a devancé Sakai aux six mètres mais s'est heurté à un Pelé vigilant (24e).

Sans Gomis et donc avec Njie en pointe, les Olympiens sont bien loin de leur prestation face à Saint-Etienne dimanche (4-0). L'attaquant de l'OM a énormément souffert, c'est pourtant lui qui s'est mis en évidence le premier pour sa formation d'une volée acrobatique au second poteau sur un centre de Thauvin (36e). Une action sur laquelle l'OM aurait pu bénéficier d'un penalty puisque c'est du bras que Cétout a dévié en corner. La fin de première période a été olympienne mais les frappes de Sanson et Sakai n'ont pas trouvé la mire. Si les 45 premières minutes n'ont pas été désagréables à suivre, le déchet technique olympien a été effrayant.

Dalé a bien failli crucifier l'OM

Revenus bien avant leurs adversaires de la pause, les Olympiens ont annoncé la couleur et ont transformé ceci par des actes. Peu après la reprise, Lopez a manqué d'ouvrir le score d'une frappe enroulée aux seize mètres (49e) alors que le centre de Sanson, touché par personne, n'a pas été très loin de finir au fond des filets (58e). Nancy est asphyxié et même dans un angle fermé, Thauvin a réussi à être dangereux jusqu'à trouver le poteau extérieur d'un Ndy Assemblé qui ne s'y attendait pas (67e) !

On se dit alors que l'OM va finir par faire la différence mais Cabaco s'est rappelé à son bon souvenir en reprenant de la tête sur corner. Comme en première période, Pelé s'est dressé devant lui (69e). Encore entreprenants mais toujours muets, les Olympiens ont cru à un coup franc extrêmement dangereux à l'entrée de la surface et à un carton rouge quand Cétout a retenu Cabella qui partait dans son dos… Monsieur Rainville n'a pas bronché (71e).

Le même Cabella, seul dans la surface, a vu sa frappe s'envoler (75e) peu après. A force de ne pas marquer, Marseille s'est exposé, et le cauchemar a failli prendre forme quand Dalé a repris de la tête un coup franc de Pedretti. Signalé hors-jeu, le Nancéien a vite déchanté (86e). Dans ce match ouvert, rien n'a finalement été marqué et c'est avec un partage des points que les deux équipes se quittent.

0
0