AFP

Bielsa, mercato, objectifs, LOSC : Lopez a fait le point sur sa prise en main et se montre ambitieux

Bielsa, mercato, objectifs : Lopez a fait le point sur sa prise en main et se montre ambitieux

Le 13/01/2017 à 16:40

LIGUE 1 - Le passage de témoin à la tête du LOSC entre Michel Seydoux et Gérard Lopez a eu lieu ce vendredi. L'occasion pour le nouveau patron du club nordiste de faire le point sur Marcelo Bielsa, les objectifs à court et long terme et le recrutement.

Une passation de pouvoir "naturelle"

C'est une page qui se tourne. Michel Seydoux n'est plus le patron du LOSC. Ce vendredi lors d'une conférence de presse, le président sortant de 69 ans a passé la main à l'acquéreur hispano-luxembourgeois Gérard Lopez, 45 ans, ex-patron de l'écurie de Formule 1 Lotus et candidat malheureux l'été dernier au rachat de l'OM. Et tout s'est fait de manière "naturelle". "Ce n'est pas un projet de révolution mais de continuité", a tout de suite expliqué Lopez.

"Je n'ai pas trouvé un successeur. J'ai trouvé un ami", a de son côté lancé Michel Seydoux, qui n'a pas caché sa satisfaction et sa "sérénité". Présent à la tête du club depuis quinze ans (2002-2017) – une période marquée par le doublé Coupe de France - championnat en 2011 –, Seydoux va d'ailleurs rester dans "l'intimité" du club nordiste. "J'ai accepté de rester au conseil d'administration comme conseiller", a-t-il reconnu.

L'entraîneur ? Lopez discute avec Bielsa mais…

Forcément, la question de l'entraîneur est vite revenue sur le devant de la scène. Gérard Lopez ne s'en est pas caché. Patrick Collot, qui assure l'intérim sur le banc du LOSC, ne va pas rester sur le long terme. "Patrick Collot a fait du bon boulot. Il nous a offert le luxe du temps. Le projet va cependant intégrer un nouvel entraîneur", a reconnu Lopez. L'affaire pourrait ainsi prendre du temps et ne se faire que l'été prochain.

Bien décidé à ne pas se précipiter, Gérard Lopez a une idée bien précise sur le futur coach de son club. "On veut un entraîneur avec une certaine forme de jeu. On a envie d'offrir du spectacle. Ensuite, il faudra qu'il ait l'envie d'intégrer des jeunes joueurs", a glissé le Luxembourgeois. Un nom revient ainsi régulièrement dans la presse : celui de Marcelo Bielsa. Et là aussi, Lopez a joué cartes sur table tout en étant prudent.

Oui, il discute avec l'ancien technicien de l'OM. Mais "rien n'est fait". "Bielsa est un ami. Je suis fan de lui, de sa conception du jeu, de sa capacité à pousser des jeunes, a glissé Lopez. Mais une discussion avec Marcelo sur un projet comme celui-ci n'est pas une discussion de contrat. Rien n'est fait. En parallèle, on parle d'ailleurs avec d'autres entraîneurs car on recherche la personne idéale. "

Les objectifs ? "Jouer le Top 3"

Douzième du classement de Ligue 1, avec seulement six victoires en 19 matches, le LOSC est dans une position compliquée durant cet exercice. Les Dogues vont déjà penser au maintien pour cette saison. "Cette saison est une saison de transition", a d'ailleurs expliqué Lopez, qui prévient : il faudra attendre l’été pour voir les premières vraies évolutions même si Lille va s'activer durant ce mercato : "On va recruter trois, certainement quatre joueurs cet hiver".

Ensuite, Lille devrait montrer un peu plus les crocs. "Sera-t-on capable de faire venir des joueurs d'un talent comparable aux meilleurs du championnat ? La réponse est oui. Clairement", a lâché le repreneur de Lille. De quoi faire plaisir à plus d'un supporter lillois. "L'objectif est de jouer le Top 5-Top 6 en France à moyen terme. Et à long terme - dans plus de 18 mois -, c'est jouer le Top 3. Après, il est difficile de prédire ce qui va se passer", a ajouté l'homme d'affaires.

0
0