Panoramic

Hatem Ben Arfa (Paris Saint-Germain) : "Je ne peux pas accepter ma situation"

Ben Arfa : "Je ne peux pas accepter ma situation"

Le 26/03/2017 à 10:25Mis à jour Le 26/03/2017 à 12:05

Face caméra dans une vidéo postée sur Facebook, Hatem Ben Arfa s'est livré pendant deux minutes sur sa situation au Paris Saint-Germain. Une position qu'il ne "peut pas accepter" mais contre laquelle il promet de ne "rien lâcher" jusqu'à la fin de la saison.

"Je ne revendique rien, ni un temps de jeu, ni un poste précis. Je veux qu'on me donne ma chance et je veux sentir qu'il y a une vraie concurrence." Les mots sont choisis, le ton est posé et calme mais Hatem Ben Arfa avait bel et bien un message à faire passer à son entraîneur en prenant la parole sur Facebook. Le joueur du Paris Saint-Germain (30 ans) s'est exprimé pendant deux minutes sur sa situation parisienne qu'il ne "peut pas accepter" selon ses propres termes. "Ce serait bizarre et même grave d'accepter ça", a-t-il ajouté.

" Je ne pensais pas que ça allait être aussi compliqué"

Arrivé l'été dernier après une saison flamboyante à Nice, Hatem Ben Arfa n'a été utilisé que 26 fois cette saison par Unai Emery, le coach parisien. "Je me doutais en arrivant à Paris que ça allait être compliqué parce que c'est un très grand club, avoue Ben Arfa. Je ne pensais pas que ça allait être aussi compliqué que cela." Dans son 4-3-3, Emery lui préfère Di Maria, Lucas ou Draxler sur les côtés et quand Pastore est apte, lui aussi est préféré à l'international français (15 sélections, 2 buts). "C'est compliqué d'être remplaçant, reconnaît le natif de Clamart (Hauts-de-Seine). On peut l'accepter si on sait que c'est temporaire ou que l'on peut changer quelque chose. Sinon c'est comme si c'était une punition".

" J'aime profondément ce club"

Dans un exercice de funambule, Ben Arfa a insisté sur son amour "profond" pour le PSG. Un club dans lequel il se "régale" à évoluer avec de "très bons joueurs". Il cite en exemple Marco Verratti et rappelle que c'est toujours un "plaisir de venir à l'entraînement". On l'avait déjà entendu mais Ben Arfa confirme que si "on [lui] donne sa chance et qu'[il] n'est pas bon, [il] partira de lui-même" concluant sa vidéo par cette sentence : "Je vais continuer à forcer mon destin".

Hatem Ben Arfa lors de PSG - Angers en Ligue 1 le 30 novembre 2016

Hatem Ben Arfa lors de PSG - Angers en Ligue 1 le 30 novembre 2016AFP

0
0