AFP

Ligue 1, 15e journée : Lorient, lanterne rouge, renoue avec la victoire face à Rennes (2-1)

La révolte lorientaise a enfin sonné

Le 30/11/2016 à 10:42

LIGUE 1 - Après deux mois de disette, les Merlus ont enfin gagné un match de Championnat. Mardi soir, ils sont venus à bout de leur voisin rennais (2-1), grâce à Ciani et Waris. Lorient reste malgré tout lanterne rouge. Rennes pourrait perdre sa 4e place mercredi.

Fin de disette pour la lanterne rouge. Victorieux de Rennes (2-1), Lorient a mis fin ce mardi à deux mois sans succès, marqués par six défaites et deux nuls depuis la victoire contre Lyon le 24 septembre (1-0). Il s'agit d'une énorme bouffée d'oxygène pour l'entraîneur Bernard Casoni, arrivé il y a trois semaines. Les Merlus reviennent provisoirement à trois unités de Bastia, le premier non-relégable. Rennes manque ainsi une belle occasion de conforter sa 4e place, qui se retrouve menacée avant la fin de la 15e journée.

Dans un stade du Moustoir à moitié vide, le public s'est d'abord ennuyé assez ferme devant deux équipes en manque de vitesse. Privé de Yoann Gourcuff, forfait après trois titularisations consecutives, Rennes a finalement concédé l'ouverture du score sur un coup de tête puissant de Michael Ciani (28e). Mais il n'a pas eu vraiment le temps de cogiter. Profitant d'une passe malheureuse du capitaine merlu Zargo Touré, le Polonais Kamil Grosicki s'est engouffré dans la surface pour servir Giovanni Sio. L'international ivoirien n'a pas manqué l'occasion d'inscrire son 4e but de la saison pour égaliser (32e).

Un peu sonné par cette égalisation assez malheureuse, Lorient a souffert en fin de première période. Mais il ne pouvait pas mieux débuter la deuxième. Quarante-cinq secondes après la reprise, Majeed Waris a permis aux Morbihanais de reprendre l'avantage en reprenant une frappe trop croisée de Benjamin Moukandjo (46e).

La question était, alors, de savoir si le dernier du championnat allait pouvoir tenir le score, chose qu'il n'avait pas pu faire contre Montpellier (2-2), mais aussi face à Metz samedi dernier (3-3). Sa fébrilité défensive laissait craindre le pire, mais Rennes, mené par Christian Gourcuff, l'ancien coach de la maison lorientaise, n'a finalement jamais pu refaire son retard malgré de nombreuses occasions.

Rennes confirme ses difficultés à l'extérieur

Paul Delecroix n'y est pas pour rien. Le remplaçant de Benjamin Lecomte a été très solide après deux premières prestations ponctuées par trois buts encaissés à chaque fois. L'ancien Niortais a effectué huit arrêts. Dont ce duel remporté face à Paul-Georges Ntep (88e), très décevant. Et cette belle détente sur ce coup-franc de Henrique (89e).

Lorient tient ainsi un succés très attendu. Son troisième, seulement, de la saison. Rennes signe lui sa deuxième défaite seulement en deux mois, après le lourd revers à Paris (4-0) le 6 novembre. Mais avec cette cinquième défaite en sept matches à l'extérieur, il confirme ses grandes difficultés en déplacement. Problématiques pour une équipe qui vise le top 5.

0
0