AFP

LIGUE 1 - Dans le vestiaire de l’OM, Franck Passi ne fait pas l'unanimité

Dans le vestiaire de l’OM, Passi ne fait pas l'unanimité

Le 23/09/2016 à 10:11

LIGUE 1 - Confronté à un environnement très compliqué, Franck Passi cherche à rester maitre de son vestiaire. Mais il n'entretient pas les mêmes rapports avec tous ses joueurs.

Fragilisé par des résultats sportifs décevants et par l'arrivée du nouveau propriétaire Frank McCourt à qui l'on prête l'intention de changer à terme d'entraineur, Franck Passi vit une période trouble à l'Olympique de Marseille. D'autant que le coach des Phocéens n'entretiendrait pas de relations solides avec l'ensemble de son effectif. Ce qui pourrait lui jouer des tours à un moment donné.

Le journal L'Equipe explique que l'ancien adjoint de Bielsa puis Michel s'appuierait beaucoup sur les nouveaux de l'effectif avec qui le courant passe bien, grâce à ses premiers appels téléphoniques au moment des négociations estivales pour leur venue au club. Parmi eux, il compte beaucoup sur Bafetimbi Gomis, qui porte le brassard de capitaine en l'absence de Lassana Diarra, William Vainqueur et Henri Bedimo. Cependant, leur influence est encore limitée en raison de leur manque de vécu au sein du groupe.

Une très bonne entente avec Diarra

C'est aussi pour cela qu'il entretiendrait d'excellents rapports avec Lassana Diarra, le véritable patron du vestiaire malgré ses envies d'ailleurs. Il s'entendrait également bien avec deux autres cadres parmi les anciens, Abou Diaby et Florian Thauvin. Mais pour d'autres membres de l'effectif, ce ne serait pas aussi limpide. Comme avec Rémy Cabella, pas toujours titulaire, ou Rolando, qui n'a pas encore joué la moindre minute cette saison.

Franck Passi et Lassana Diarra (OM)

Franck Passi et Lassana Diarra (OM)Panoramic

Passi n'aurait pas son vestiaire à dos. Mais certains commenceraient à se poser des questions sur ses choix tactiques, parfois surprenants. Comme à Rennes mercredi soir (défaite 3-2), où Bouna Sarr s'est par exemple retrouvé latéral droit. Comme souvent, ce sera la vérité du terrain et les résultats positifs ou non qui lui permettront ou pas de maintenir l'unité du vestiaire. Et d'espérer un avenir un peu plus serein.

0
0