AFP

OM : Maxime Lopez : "Je peux être un symbole pour les supporters marseillais"

Lopez : "Je peux être un symbole pour les supporters marseillais"
Par AFP

Le 20/05/2017 à 00:59

LIGUE 1 - A la veille de la dernière journée du championnat, Maxime Lopez est revenu dans le détail sur sa saison, celle de l'explosion pour le jeune milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Son ascension, ses statistiques, son meilleur et son pire souvenir ou encore le mondial U20... Le joueur de 19 ans s'est livré sans concession.

Maxime Lopez savait que son "heure allait arriver" pour réaliser un rêve de Marseillais : devenir titulaire à l'OM à 19 ans. Avant d'essayer de qualifier son club pour l'Europe, il rembobine pour l'AFP la saison de son explosion.

En début de saison : "Est-ce qu'il ne faut pas que je me fasse prêter?"

"Honnêtement avant la préparation estivale, j'étais presque en train de me dire: Est-ce qu'il ne faut pas que je me fasse prêter? La saison dernière j'avais figuré dans le groupe, mais jamais joué. Mais comme la préparation se passait bien, à l'entraînement et sur le terrain, je me suis dit que mon heure allait arriver. Le coach Passi m'a fait entrer à Guingamp (défaite 2-1) dès la 2e journée, je ne m'y attendais pas, puis j'ai eu la chance que le coach Garcia arrive, et j'ai continué à jouer."

Son entourage

" Je ne vais pas m'enflammer. "

"A nous les jeunes joueurs de garder les pieds sur terre. Mon entourage est là, mon père, mon frère (Julien, attaquant de Marseille Consolat, en National, ndlr), qui sont football à fond comme moi, sont là tous les jours pour me rappeler que six mois en arrière je jouais en CFA.

Ses statistiques

"J'ai mis 3 buts en L1, c'est un objectif que je m'étais fixé, et 5 passes décisives plus 2 en Coupe de France, je pense que mes stats sont pas mal pour une première saison. Mais je suis très ambitieux et très exigeant envers moi-même donc l'année prochaine il faudra que je fasse encore mieux."

Le symbole marseillais

"Un symbole? (rire gêné) Mmmouais, on va dire ça comme ça."

" Ce que je vis c'est le rêve de tous les supporters marseillais. "

"Je suis né à Marseille, j'ai fait tout le centre de formation et je suis titulaire, je peux être un symbole pour eux. Je suis content si les jeunes de Marseille peuvent s'identifier à moi."

Rater le Mondial U20, "une petite déception"

"C'est une petite déception, j'aurais aimé faire le Mondial, mais on a discuté avec la direction et le coach, ils ont décidé qu'on avait besoin de moi pour ce match (le dernier de L1, ndlr), j'ai accepté. Et au final ça tombe bien parce que samedi on a besoin de tout le monde contre Bastia..."

Son meilleur souvenir de la saison

"Mon meilleur souvenir de la saison? Le doublé à Caen (5-1), c'était fort, mais il y a d'autres souvenirs pas mal. Le premier match à domicile contre Bordeaux, dans un stade Vélodrome plein (0-0), c'était exceptionnel. Mon premier but à Dijon (victoire 2-1), dans la tribune il y avait mon père et mon frère en plus, mon trophée de meilleur joueur du mois (décembre)..."

Dimitri Payet et Maxime Lopez

Dimitri Payet et Maxime LopezPanoramic

Son pire souvenir de la saison

"Le pire souvenir de la saison, c'est de sortir au bout d'une demi-heure à Nantes, ça fait mal, quand on est joueur ça pique l'orgueil. Mais bon, c'est l'apprentissage, et puis le coach m'a bien expliqué à la mi-temps. Mais je savais très bien que j'avais fait un début de match pourri. Et le match contre Paris, tout Marseille attendait qu'on fasse un résultat et ça c'est mal passé, on a été refroidi très rapidement et ça nous a fait très mal."

0
0