Eurosport

OM - Rennes (1-3) - Garcia: "Je ne suis pas inquiet, je suis triste"

Garcia: "Je ne suis pas inquiet, je suis triste"
Par AFP

Le 10/09/2017 à 23:59Mis à jour Le 11/09/2017 à 08:12

LIGUE 1 - "On se tait, on bosse", a répondu l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Rudi Garcia, sifflé pour la première fois par le Vélodrome lors de la lourde défaite contre Rennes (3-1) après laquelle il refuse de s'inquiéter, dimanche pour la 5e journée de L1.

Pourquoi rien n'a fonctionné ce soir ?

R.G. : C'est surtout la non-première période qui est problématique. Quand on ne gagne pas un duel, quand on perd des ballons au milieu de terrain, quand on leur donne des ballons de contre, quand on a un tel manque d'équilibre défensif, on se fait punir. Ce n'était pas la bonne entame de match pour se racheter de la dernière défaite (6-1 à Monaco). Après, personne n'a lâché en deuxième période, on été plus équilibré, on a montré un meilleur visage, mais ce n'était pas facile psychologiquement.

Vidéo - Garcia: "J'emmènerai avec moi ceux qui ne lâcheront rien"

00:17

Comprenez-vous la colère des supporters qui ont chanté: "Garcia démission!"?

R.G. : C'est normal, ils veulent voir gagner leur équipe, qu'elle soit conquérante, pas cette première période insipide où on s'est fait bouger. Moi je pousse mes joueurs, ils n'ont pas lâché, c'était dur pour eux aussi psychologiquement. On ne dit rien, on se tait, on bosse et on se prépare pour jeudi prochain (en Ligue Europa contre Konyaspor).

Vous n'êtes pas inquiet?

R.G. : Et bien non. Je suis triste, je ne veux pas voir mon OM jouer comme ça une première période, je n'aime pas la défaite, c'est terrible ce soir, mais il faut faire profil bas, ne pas parler. Bien sûr qu'il y a du travail et du chemin à parcourir. Mais cette équipe vaut bien mieux que ce qu'elle a fait ce soir. A nous de gagner le prochain match, c'est bien que ce soit ici jeudi. On a besoin de vite retrouver la compétition, j'emmènerai avec moi ceux qui ne lâcheront rien.

Vidéo - Garcia: "Ce soir, tout s'est mal goupillé"

00:38
0
0