Getty Images

Pour la cinquième place et le maintien, c'est l'heure du verdict

Pour la cinquième place et le maintien, c'est l'heure du verdict

Le 20/05/2017 à 01:02

LIGUE 1 - Les principaux enjeux de la 38e et dernière journée samedi (21h00) concerneront la course à la cinquième place et celle pour éviter la relégation. Présentation des différents scenarii qui peuvent se produire pour les équipes concernées.

On y est. Cette tension d'une saison qui se joue sur 90 minutes pèsera sur quelques clubs lors de la dernière journée de la saison. Comme le hasard fait bien les choses, les deux équipes en course pour la cinquième place affronteront deux formations toujours en lutte pour leur maintien, puisque Marseille (5e) recevra Bastia (19e) pendant que Bordeaux (6e) se déplacera à Lorient (18e). Même si la sixième place serait qualificative pour la Ligue Europa en cas de succès du PSG sur Angers en finale de la Coupe de France, les Marseillais et les Bordelais ont tout intérêt à jouer le coup à fond.

Mais l'enjeu le plus dramatique concernera bien la course au maintien. Dijon, Caen, Lorient et Bastia peuvent tous se maintenir ou descendre tandis que Nancy, lanterne rouge, a encore une chance d'accrocher la place de barragiste. Pour ces cinq clubs, tout se fera évidemment sous conditions. Les voici dans le détail.

La course à la cinquième place

L'OM cinquième si…

  • Il bat Bastia
  • Il fait un nul et Bordeaux ne bat pas Lorient
  • Il perd par moins de cinq buts d'écart et Bordeaux ne bat pas Lorient

L'OM est en position de force après son nul décroché à Bordeaux la semaine passée (1-1). Avec un point d'avance sur Bordeaux et une meilleure différence de buts que les Girondins (+15 contre +10), une victoire face à Bastia lui assurerait automatiquement la cinquième place. C'est le scénario le plus probable pour une équipe marseillaise plutôt à l'aise au Vélodrome, à l'image de leur succès face à Nice il y a deux semaines (2-1).

Florian Thauvin (OM)

Florian Thauvin (OM)Panoramic

Bordeaux cinquième si…

  • Il bat Lorient et Marseille ne bat pas Bastia
  • Il fait un nul et Marseille perd par cinq buts d'écart contre Bastia

Les Girondins n'ont plus les cartes en main. Ils doivent impérativement battre Lorient et compter sur une contre-performance de Marseille pour lui ravir la cinquième place. Le scénario d'un nul bordelais combiné à une défaite par cinq buts d'écart de l'OM est une autre possibilité mais il est évidemment hautement improbable.

La course au maintien

Dijon sauvé si…

  • Il gagne à Toulouse
  • Il fait un nul et Caen ou Lorient ne gagne pas
  • Il perd, Caen perd, Lorient et Bastia ne gagnent pas

Dijon s'est mis en situation favorable avec sa victoire dans le match de la peur face à Nancy. Avec une différence de buts très nettement favorable par rapport à ses rivaux pour le maintien, il faudrait désormais un concours de circonstance assez improbable pour que le DFCO descende : une défaite au Stadium combinée à un nul, au minimum, de Caen à Paris et à une victoire de Lorient ou de Bastia, qui affrontent des équipes encore en course pour l'Europe.

Loïs Diony célèbre un but lors de Dijon-Rennes, le 24 septembre 2016.

Loïs Diony célèbre un but lors de Dijon-Rennes, le 24 septembre 2016.AFP

Caen sauvé si…

  • Il gagne à Paris
  • Il fait un nul à Paris et Lorient et Bastia ne gagnent pas
  • Il perd et Lorient et Bastia perdent

Difficile de compter sur un résultat à Paris pour Caen. Les Normands devront vraisemblablement avoir un œil sur ce qui se passe à Lorient et à Marseille pour connaître leur sort. S'ils sont battus au Parc et que Lorient fait un nul face à Bordeaux, les Caennais se retrouveront barragistes. Et si, en plus, Bastia gagne au Vélodrome, ils seront relégués.

Lorient sauvé si…

  • Il gagne contre Bordeaux et Caen ne gagne pas à Paris
  • Il fait un nul, Caen perd et Bastia et Nancy ne gagnent pas

Lorient, 18e, a des chances d'accrocher la 17e place. Un nul face à Bordeaux peut lui suffire. En revanche, une défaite condamnerait les Merlus à finir barragistes, au mieux. Voire relégués, si Bastia, qui a une meilleure différence de buts (+24 contre +26) prend un point à Marseille ou si Nancy, qui a également une meilleure différence de buts (+25), gagne à Toulouse.

Majeed Waris et Lorient ne veulent pas abdiquer dans la course au maintien

Majeed Waris et Lorient ne veulent pas abdiquer dans la course au maintienAFP

Bastia sauvé si…

  • Il gagne à Marseille, Caen et Lorient ne gagnent pas

Les Bastiais sont condamnés à signer une victoire à Marseille pour espérer sortir de la zone rouge, sous conditions. S'ils n'y parviennent pas, il leur faudra décrocher un nul tout en espérant une défaite de Lorient pour accrocher la place de barragiste. Une défaite serait automatiquement synonyme de relégation.

Nancy barragiste si…

  • Il gagne contre Saint-Etienne, Lorient et Bastia perdent
  • Il gagne contre Saint-Etienne par deux buts d'écart, Lorient perd et Bastia ne gagne pas

Avec quatre points de retard sur le 17e, Caen, Nancy ne peut plus assurer son maintien au sein de l'élite lors de cette dernière journée. Une défaite ou un nul des Lorrains les condamnerait à descendre. Au mieux, l'ASNL peut être barragiste. Pour cela, elle doit impérativement s'imposer. Et peut-être par deux buts d'écart si Bastia obtient un point au Vélodrome, car les Corses ont un but d'avance à la différence de buts (+25 contre +24) et une meilleure attaque (29 buts marqués contre 26).

Les joueurs de Nancy lors de la défaite contre Lorient (2-3).

Les joueurs de Nancy lors de la défaite contre Lorient (2-3).AFP

0
0