Getty Images

4 buts en 2 matches : Falcao carbure et Monaco s'en frotte les mains

4 buts en 2 matches : Falcao carbure et Monaco s'en frotte les mains

Le 13/08/2017 à 21:02Mis à jour Le 13/08/2017 à 22:24

LIGUE 1 - Auteur d'un triplé dimanche face à Dijon (1-4), Radamel Falcao est l'homme fort du début de saison de Monaco. Alors que Kylian Mbappé est plus que jamais sur le départ, le Colombien est en train de concrétiser la confiance que ses dirigeants ont placée en lui en le prolongeant il y a quelques semaines.

"Le plus important, ce sont les joueurs qui restent" : au coup de sifflet final, Radamel Falcao a parfaitement résumé le mercato de l'AS Monaco, jugé juste par certains observateurs. Heureux depuis son retour sur le Rocher, le Colombien est redevenu le Tigre, celui qui allumait les défenses adverses à l'époque où il évoluait à l'Atlético Madrid, ce qui était déjà le cas la saison passée.

Le Radamel Falcao qui traînait sa misère en Premier League, au sortir d'une mauvaise blessure en Coupe de France, n'est plus. Son triplé plein d'opportunisme, de talent et d'efficacité face à Dijon est venu le confirmer, une fois encore, après un exercice 2016/2017 conclu par 21 buts en 29 matches de championnat. Ses prestations sur ses deux dernières sorties s'inscrivent dans cette lignée, et c'est tout bon pour Monaco.

Vidéo - Jardim : "Falcao ? C'est un gros buteur"

00:41

Le Tigre rugit à nouveau pour porter l'attaque de l'ASM

Radamel Falcao, donc, reste à Monaco. Sur le banc, Kylian Mbappé, partant, a pu constater sa détermination sans faille. Le Colombien a étalé toute sa panoplie et son savoir-faire face à Dijon : un but de renard, une frappe à la sacrée qualité technique (un subtil enroulé) et une tête aérienne, plus haut que tout le monde. Preuve que l'ASM peut compter sur lui, il a bonifié chacun des ballons qu'il a reçu avec trois buts en autant de tirs cadrés. Et c'était déjà lui, face à Toulouse, qui avait sonné une partie de la révolte en faisant trembler les filets pour la deuxième égalisation.

A son instinct de tueur des surfaces s'ajoute celui d'un guerrier prêt à se battre pour son équipe. Il donne en prime l'impression d'être au top physiquement, d'être en pleine possession de ses moyens après des stigmates qui peinaient à disparaître sur les pelouses anglaises. Cette condition lui permet d'être plus puissant face aux défenseurs et de s'affirmer comme le chef de fil offensif de Monaco. Elle lui offre surtout les portes de la régularité et de la confiance, les deux éléments les plus importants pour un attaquant.

Avec ce triplé, son dixième en Europe, son deuxième avec Monaco, Radamel Falcao en est déjà à quatre réalisations en seulement deux matches de Ligue 1, ce qui le place seul en tête du classement des buteurs, devant le lyonnais Mariano Diaz. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions mais, alors que les rumeurs entourant un possible départ de Kylian Mbappé se font de plus en plus pressantes, il répond présent pour porter l'attaque de l'ASM avec une rage de vaincre retrouvée et un leadership à nul autre pareil.

En ce début de saison, il a déjà sorti ses griffes et c'est le champion en titre, soi-disant fragilisé, qui en profite. A lui, maintenant, de confirmer sur la durée et de livrer, peut-être, sa meilleure saison sous le maillot monégasque. En tout cas, c'est un sacré plaisir de le voir jouer comme ça.

0
0