Getty Images

"Ça nous fait mal de l'avouer mais on kiffe ce joueur" : L'OM rêve de Neymar...

"Ça nous fait mal de l'avouer mais on kiffe ce joueur" : Marseille aussi aime Neymar

Le 21/10/2017 à 23:06Mis à jour Le 23/10/2017 à 07:55

LIGUE 1 - Joueur au talent hors-normes, Neymar exerce une forme d'attraction-répulsion chez les fans de l'OM. Zoom sur un Brésilien que Marseille aurait accueilli à bras ouverts…

Rarement un joueur du PSG n'a autant fasciné à Marseille. Dimanche soir, les fans de l'OM observeront Neymar avec un sentiment mêlé de jalousie, haine et amour. Car le Brésilien offre à chacune de ses sorties ce supplément d'âme tant apprécié chez les Marseillais. "Sincèrement, ce mec c'est l'incarnation du foot, confie un responsable de club de supporters en virage Nord. Ça nous fait mal de l'avouer mais on kiffe ce joueur. Il transcende une équipe. Et tout le stade s'enflamme pour lui. Il serait tellement bien, ici…" En attendant, les supporters olympiens s'apprêtent à souffrir sur chacune de ses prises de balle et de ses accélérations…

A Marseille, les temps ont changé. Si la rivalité existe toujours avec Paris, le curseur s'est largement déplacé. Plus question d'honnir ostensiblement le meilleur ennemi de l'hexagone. L'opposition s'est normalisée. Et des maillots du club rival ont fleuri sur les terrains de la région provençale ces dernières années. Zlatan Ibrahimovic avait ouvert la voie. Neymar poursuit le travail. Le Brésilien est la nouvelle idole des jeunes. Et sa tunique se promène régulièrement sur les synthétiques des terrains marseillais. "C'est un vrai problème, lance un éducateur d'un club partenaire de l'OM. On retrouve plus souvent le maillot de Neymar que celui de Payet ou Thauvin. Mais je peux comprendre les minots… Ce joueur est tellement extraordinaire."

Kylian Mbappé et Neymar (PSG) face à Anderlecht

Kylian Mbappé et Neymar (PSG) face à AnderlechtGetty Images

Un supporter de l'OM : "Neymar n'appartient à personne"

Conjuguant spectacle et efficacité, Neymar impressionne par sa faculté à incarner le football moderne. Il ne semble appartenir à aucun club. Et il se suffirait presque à lui-même. "C'est peut-être pour ça que l'on aime ce type de joueur, ose ce quarantenaire fan de l'OM. On a l'impression qu'il est au-dessus du club dans lequel il joue. C'est quasiment comme s'il n'appartenait à personne ou plutôt à tout le monde. C'est un sentiment bizarre car à l'arrivée, c'est quand même lui qui va certainement te planter et te faire perdre le clasico…" Si Ronaldinho et Ibrahimovic avaient déjà impressionné les Marseillais lors de leur venue à Marseille, Neymar se place un cran au-dessus de ces deux anciens joueurs du PSG. Car il dégage en plus une forme d'humilité qui séduit les supporters mais aussi les joueurs de l'OM.

Dimitri Payet est un des fans de Neymar. Et il ne le cache pas. "Honnêtement, je ne m'attendais pas à le voir débarquer en Ligue 1, explique-t-il. Mais c'est très bien pour le championnat. Ça fait du bien à tout le monde." Le capitaine de l'OM respecte autant le joueur du PSG qu'il ne le craint. "Il apporte de la fraîcheur en L1, détaille-t-il. Car il réalise des choses inhabituelles." Pour Payet, le Brésilien fait partie des trois meilleurs joueurs du monde avec Messi et Ronaldo. Mais on sent bien qu'il a un petit faible pour le génial dribbleur auriverde. Même constat chez Luis Gustavo, l'autre joueur de dimension internationale à Marseille. "C'est quasiment impossible de l'arrêter", avoue-t-il dans un sourire entendu.

Cavani et Neymar (PSG)

Cavani et Neymar (PSG)Getty Images

Les sifflets vont le rendre plus fort

Si Neymar fait l'unanimité bien au-delà du périphérique parisien, c'est parce qu'il joue autant pour lui que pour ses partenaires. "Il ne joue pas pour sa gueule, résume Fred, encarté depuis 20 ans en virage Sud. Il lâche le ballon au bon moment. C'est un rêve de jouer avec un mec comme ça. Et ce sera d'autant plus dur de le siffler dimanche soir… Mais on va quand même le faire." L'hostilité dégagée au moment du coup d'envoi du clasico envers Neymar ne sera pas feinte. Elle va durer le temps d'un match.

Pour éviter que ce diable génial ne sorte pas trop souvent de sa boite. "Mais j'ai peur que les sifflets ne le rendent encore plus fort", s'inquiète encore Fred. Et les 60 000 supporters de l'OM retiendront leur souffle à chaque geste de Neymar. Comme s'ils savaient que le Brésilien pouvait les faire passer par tous les sentiments, le temps d'une soirée. Du rêve au cauchemar...

0
0