Getty Images

La paire Ruello-Gourcuff vers la sortie, Létang-Galtier pour lui succéder ?

La paire Ruello-Gourcuff vers la sortie ?

Le 16/10/2017 à 16:45Mis à jour Le 17/10/2017 à 08:43

LIGUE 1 - En pleine crise, le Stade Rennais va subir de sérieux changements dans les heures qui viennent. Selon Ouest France et 20 Minutes, René Ruello, président du club breton depuis 2014, a été démis de ses fonctions. Un changement qui va aussi entraîner le départ de l'entraîneur, Christian Gourcuff. Pour les remplacer, un duo Olivier Létang – Christophe Galtier est déjà pressenti.

Le premier changement concerne René Ruello. Le président du club est démis de ses fonctions et doit de nouveau laisser le club breton après être revenu aux affaires en 2014. Selon 20 minutes, son successeur est déjà connu puisque c’est Olivier Létang, ancien directeur du PSG, parti de lui-même l’été dernier du club parisien, qui va prendre sa place.

Galtier en pôle, Puel cité

Mais ce ne sera pas le seul changement. Selon Ouest France, Christian Gourcuff devra lui aussi céder sa place sur le banc. Soutenu contre vents et marées par son ancien président, l’ancien entraîneur de Lorient n’a cependant pas réussi à réenchanter le jeu rennais et devrait donc prendre la porte.

Pour lui succéder, deux noms sont cités : Claude Puel et Christophe Galtier. Limogé par Southampton, l’ancien entraîneur du LOSC, bâtisseur s’il en est, a tout du profil idéal et a déjà été en contact en août dernier avec le club breton. Problème, ses exigences (avoir son staff) et son style, jugé trop proche de celui de Gourcuff, pourrait ralentir le dossier. Alors, selon Ouest France, c’est bien Christophe Galtier, libre depuis son départ de Saint-Etienne qui devrait être nommé. Un entraîneur à poigne, expérimenté. Histoire de relancer une équipe amorphe et pour déclencher, enfin, une dynamique positive.

Plus tard dans la journée de lundi, René Ruello a catégoriquement démenti tout départ ou licenciement, invoquant notamment une discussion avec François-Henri Pinault quelques heures plus tôt, auprès de CNews. L'imbroglio rennais ne fait peut-être que commencer...

Christophe Galtier (ASSE)

Christophe Galtier (ASSE)AFP

0
0