Getty Images

Lyon bat Guingamp (2-1) et se hisse sur le podium

Lyon n'est vraiment pas malheureux

Le 10/09/2017 à 18:54Mis à jour Le 10/09/2017 à 19:33

LIGUE 1 - Lors de la 5e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a battu Guingamp (2-1) au Groupama Stadium. Les joueurs de Bruno Genesio n'ont pas réussi une grande partie mais ont eu le mérite d'être réalistes. Mariano (19e) et Fekir (72e) ont marqué côté rhodanien. Thuram avait égalisé pour l'EAG (71e). Lyon grimpe sur le podium (3e), Guingamp est 12e.

Après deux matches nuls consécutifs contre Bordeaux (3-3) et Nantes (0-0), l'Olympique Lyonnais a été mis à mal par des Guingampais incisifs, portés par un Marcus Thuram très remuant. Mais l'OL a réussi à avoir le dernier mot pour s'imposer grâce à des réalisations de Mariano Diaz (19e) et Nabil Fekir (72e), dont le but est intervenu une minute après l'égalisation de Thuram. Ce succès au forceps permet aux joueurs de Bruno Genesio de grimper sur le podium à la troisième place avant d'entamer leur campagne européenne, jeudi, en Ligue Europa contre l'Apollon Limassol.

Lyon était en quête de certitudes dans son jeu. Il ne les a toujours pas trouvées. La faute à un Guingamp joueur, qui aurait pu espérer repartir du Groupama Stadium avec au moins un point, compte tenu de la belle copie rendue dans cette fin de semaine de rentrée. L'entame de match des ouailles d'Antoine Koumbouaré a été aboutie avec trois grosses situations (4e, 7e, 18e) face au but d'Anthony Lopes. Mais l'OL a sanctionné ce manque d'efficacité en ouvrant le score sur sa première frappe du match grâce à un joli tir enroulé de Mariano Diaz (1-0, 19e). Déjà le quatrième but de l'ancien Madrilène en Ligue 1. Son acclimatation express se poursuit. Et il aurait même pu gonfler ses statistiques (23e, 26e, 90e).

Mariano Diaz face à Guingamp

Mariano Diaz face à GuingampGetty Images

Marcelo en grosse difficulté face à Thuram

Guingamp est reparti sur les mêmes bases en seconde période. Du jeu, des courses, de réelles intentions offensives concrétisées par trois nouvelles occasions (47e, 48e, 51e). La première et la troisième sont le fruit du travail de Marcus Thuram (20 ans), qui a incarné la principale menace offensive guingampaise. Marcelo a passé une fin d'après-midi très compliquée face à la vivacité de l'ancien Sochalien, qui a trouvé une juste récompense à sa prestation à la 71e minute en inscrivant son premier but en L1 avec une tête hors de portée d'Anthony Lopes (1-1). Mais Lyon est une équipe à réaction. Après avoir touché la barre en première période (37e), Nabil Fekir a eu plus de réussite en seconde. Un bon contrôle pour effacer Jérémy Sorbon avant d'ajuster Karl-Johan Johnsson (2-1, 72e).

A la lecture des statistiques de la rencontre (13 tirs à 10 pour Guingamp, 5-4 aux tirs cadrés), l'EAG pourra légitiment nourrir des regrets. Et Antoine Kombouaré ne se contentera pas de cette défaite encourageante alors que ses joueurs n'arrivent pas encore à trouver le bon dosage dans ce début de saison (2 victoires-3 défaites). De son côté, faute d'avoir été séduisant, Lyon lance de la meilleure des manières une semaine à trois matches avant de croiser la route de l'Apollon Limassol, jeudi en C3, puis du PSG, dimanche prochain.

0
0