Getty Images

Malcom, un diamant atypique en L1 et qui pourrait plaire… au PSG

Malcom, un diamant atypique en L1 et qui pourrait plaire… au PSG

Le 30/09/2017 à 00:17

LIGUE 1 - Malcom possède un talent rare en L1. Le genre de pépite que l'on ne trouve pas souvent dans le championnat de France, sauf au PSG bien sûr. A 20 ans, et s'il poursuit sur sa lancée, le jeune Brésilien de Bordeaux aurait d'ailleurs tout pour plaire aux dirigeants parisiens, qui vont l'observer de près ce samedi.

C'est un constat que l'on regrette souvent. Si le transfert de Kylian Mbappé est l'arbre qui cache la forêt, Paris recrute rarement en L1 depuis l'arrivée de QSI. Ce n'est pas forcément un choix. Les talents aptes à s'inscrire dans le projet parisien version QSI ne sont tout simplement pas légion dans le championnat de France. C'est toujours le cas cette saison. Mais s'il y en a au moins un (en plus des Fékir ou autre Fabinho...), c'est bien Malcom. Ça tombe bien, il va pouvoir le démontrer ce samedi.

Ne vous emballez pas. On vous entend déjà vous insurger. Oui, le petit Brésilien de Bordeaux n'aurait sûrement pas sa place à l'heure actuelle dans l'effectif parisien. Le PSG possède tellement de beau monde dans le secteur offensif que le Girondin aurait dû mal à gagner des minutes. Mais sur le long terme, c'est une autre histoire. Il possède le talent, la créativité et la jeunesse pour lui. Une combinaison idéale pour taper dans l'œil des dirigeants parisiens.

Malcom sous le maillot des Girondins de Bordeaux lors de la saison 2017-2018.

Malcom sous le maillot des Girondins de Bordeaux lors de la saison 2017-2018.Getty Images

Le joli coup de Bordeaux

Bordeaux a su polir ce diamant brut depuis son arrivée lors de l'hiver 2016. Il n'a que 20 ans. Mais Malcom s'est ainsi imposé comme le patron du secteur offensif bordelais. Si Bordeaux a bien débuté sa saison, il y est d'ailleurs pour beaucoup. Depuis le coup d'envoi de cet exercice, l'ancien joueur des Corinthians, avec lesquels il a été champion du Brésil en 2015, pèse de tout son poids avec ses trois buts mais aussi ses quatre passes décisives en L1. Symbole de son influence énorme : le club aquitain passe le plus souvent par la droite.

Le plus joli coup des Bordelais en ce début d'exercice n'est d'ailleurs pas d'être troisièmes du championnat mais bien d'être parvenus à le prolonger tout en modifiant la répartition de ses droits. Jusque-là, le club bordelais n'était en effet censé récupérer que 50% de la plus-value d'un futur transfert de Malcom, l'autre moitié allant à son ancien club. Depuis cette semaine, la donne a changé. "Il est aujourd'hui entièrement girondin. Conserver Malcom revient presque à avoir une recrue supplémentaire", s'est d'ailleurs félicité Jocelyn Gourvennec.

On comprend l’entraîneur bordelais. S'il confirme et continue de grandir, Malcom a tout pour devenir l'une des références à son poste. Il est déjà le genre de joueurs qu'on se réjouit de voir évoluer en L1. Le genre de joueurs qui pourraient être dans le viseur des dirigeants parisiens un jour. Et s'il y a peu de chance que cela arrive, compte tenu du dernier mercato du PSG, c'est déjà atypique dans le monde de la L1.

0
0