Eurosport

OL-ASM : Sans Falcao, quelles options pour Monaco ?

Sans Falcao, quelles options pour Monaco ?

Le 13/10/2017 à 19:17Mis à jour Le 13/10/2017 à 20:37

LIGUE 1 - Monaco va devoir faire face à l'absence de Radamel Falcao, laissé au repos par Leonardo Jardim, pour le choc face à Lyon vendredi, en ouverture de la 9e journée (20h45). Ce sera compliqué pour l'ASM sans son goleador colombien, meilleur buteur de L1 avec douze réalisations. Monaco a des solutions en attaque cependant. Elles ont leurs avantages. Et leurs inconvénients.

Guido Carrillo

  • Ce qui plaide pour lui

C'est le seul véritable profil d'avant-centre de l'effectif de Jardim en l'absence de Falcao. Carrillo n'a pas les mêmes caractéristiques que le Colombien, il est nettement moins performant dans la finition, mais ses qualités dans le domaine aérien et sa capacité à jouer dos au but peuvent s'avérer précieuses pour ressortir les ballons. Il présente par ailleurs l'avantage d'être complémentaire avec tous les autres éléments offensifs monégasques et donne ainsi de multiples options à Jardim.

  • Ce qui plaide contre lui

Carrillo a les défauts de ses qualités. Un peu lent, pas très mobile, il n'a pas forcément le style de jeu pour exploiter les lacunes de la défense lyonnaise. Ses statistiques ne plaident pas non plus en sa faveur. S'il parvenait très régulièrement à marquer en sortie de banc avant sa blessure la saison passée, ce n'est plus le cas dans cet exercice. En dix matches disputés toutes compétitions confondues, l'Argentin n'a toujours pas trouvé le chemin des filets.

Guido Carrillo (Monaco) en 2016-17

Guido Carrillo (Monaco) en 2016-17AFP

Adama Diakhaby

  • Ce qui plaide pour lui

Sa vitesse joue pour lui. L'ancien Rennais peut faire mal à la défense lyonnaise en contre-attaque. Il a montré des choses intéressantes dans ce domaine depuis le début de la saison, notamment face à l'OM où il avait inscrit un but et délivré une passe décisive. Diakhaby peut former un duo complémentaire avec Carrillo ou Jovetic, dans l'hypothèse où le Monténégrin est opérationnel. Derrière Falcao, il est par ailleurs l'attaquant le plus utilisé par Jardim depuis le début de la saison. Physiquement, il est peut-être plus apte que les autres à débuter. Mais…

  • Ce qui plaide contre lui

Diakhaby a été victime d'une blessure au dos qui l'avait contraint à manquer le match face à Montpellier (1-1) juste avant la trêve. L'international Espoirs a fait son retour à l'entraînement et sera opérationnel, mais il ne sera peut-être pas à 100%. Il a aussi été un peu tendre dans les grands rendez-vous, notamment lors de la défaite face à Porto en Ligue des champions (3-0). Et celui qui attend Monaco au Groupama Stadium en est un d'importance pour le club de la Principauté.

Adama Diakhaby (Monaco) face à Porto

Adama Diakhaby (Monaco) face à PortoGetty Images

Keita Baldé

  • Ce qui plaide pour lui

Depuis le temps qu'on attend de le voir à l'oeuvre. A Lyon, Jardim tient une belle occasion d'offrir à l'une des recrues phares du dernier mercato monégasque sa première titularisation. Comme Diakahby, Baldé peut poser beaucoup de problèmes à la défense lyonnaise par sa vitesse. Mais il est probablement plus adroit dans le dernier geste que l'ancien Rennais. Une performance au Groupama Stadium serait un bon moyen de lancer son aventure avec le club de la Principauté.

  • Ce qui plaide contre lui

63 minutes. C'est le temps de jeu total du Sénégalais jusqu'ici cette saison, toutes compétitions confondues. Il n'a jamais joué plus d'une demi-heure dans un match. Et cela remonte à il y a près d'un mois, lors de la victoire face à Strasbourg (3-0). Physiquement, il manque de rythme et n'a pas 90 minutes dans les jambes. Et Jardim sera certainement plus tenté par l'idée de le laisser sur le banc au coup d'envoi que de l'aligner d'entrée avec la certitude de devoir le remplacer en cours de match.

Keita Baldé et Stevan Jovetic aux côtés de Vadim Vasilyev lors de leur présentation à Monaco

Keita Baldé et Stevan Jovetic aux côtés de Vadim Vasilyev lors de leur présentation à MonacoEurosport

Youri Tielemans

  • Ce qui plaide pour lui

Ce n'est pas un attaquant mais son profil est loin d'être inintéressant. Le jeune Belge a prouvé sa capacité à faire des différences offensives la saison passée sous le maillot d'Anderlecht avec 18 buts et 15 passes décisives en 53 matches toutes compétitions confondues. L'intégrer dans l'animation offensive nécessiterait un changement de schéma, avec le passage à un 4-2-3-1 où il évoluerait en soutien d'un attaquant de pointe, comme face à Leipzig où il avait d'ailleurs marqué (1-1). Ce n'est pas dépourvu de bon sens de l'aligner en l'absence de Falcao.

  • Ce qui plaide contre lui

Déjà, le changement de schéma. Jardim n'a jamais été enclin à lâcher ce 4-4-2 qui a si bien fonctionné depuis la saison passée et le forfait de Falcao ne changera pas forcément la donne. Dans ce système, le Portugais voit davantage Tielemans comme l'un de ses deux milieux récupérateurs. Il a d'ailleurs titularisé le Belge à ce poste face à Montpellier. Sans grande réussite, puisqu'il ne s'était pas montré à son avantage. Ce qui ne plaide pas en sa faveur pour une éventuelle titularisation au Groupama Stadium.

Le but de Youri Tielemans (Monaco) contre Leipzig

Le but de Youri Tielemans (Monaco) contre LeipzigGetty Images

0
0