Getty Images

Oscar Garcia sur le départ de l'ASSE ? "Il n'est pas dans cette démarche", assure Rocheteau

Oscar Garcia sur le départ ? "Il n'est pas dans cette démarche", assure Rocheteau

Le 08/11/2017 à 09:54Mis à jour Le 08/11/2017 à 11:23

LIGUE 1 - Promu directeur sportif des Verts l'été dernier, Dominique Rocheteau a pris la parole trois jours après l'humiliation stéphanoise dans le derby. L'occasion pour l'ange vert d'éteindre l'incendie autour d'un possible départ d'Oscar Garcia.

De l'autre côté, ses joueurs auraient du mal à assimiler sa philosophie de jeu et ses consignes, tandis que ses dirigeants commenceraient à regretter de ne pas avoir embauché à sa place Patrick Vieira. Dans les colonnes du quotidien sportif, Dominique Rocheteau a répondu ce mercredi à ces différentes affirmations.

Soutenu par ses dirigeants, moins par ses joueurs ?

"Oscar Garcia ne se trouve pas dans cette démarche (de démissionner)", assure le nouveau directeur sportif des Verts, même s'il reconnaît volontiers qu'il "aurait pu" présenter sa démission après le derby. "La direction est derrière lui", appuie Rocheteau, moins à l'aise en revanche au moment d'évoquer la relation entre l'entraîneur et ses joueurs : "La majorité adhère à sa manière d'entraîner. C'est facile pour certains d'entre eux de dire que ses séances sont rythmées, qu'ils ont retrouvé la joie de s'entraîner puis de dire tout d'un coup le contraire après le derby", souligne-t-il, sans s'éterniser sur la scène montrant Florentin Pogba critiquer son entraîneur durant le derby : "Des joueurs mécontents et des caméras, il y en a partout maintenant (...) Franchement, ça me passe à côté".

Défendant également le recrutement estival de son club, tout en regrettant quand même un "manque de leadership", Dominique Rocheteau a donc joué son rôle de pompier de service. Il s'est aussi permis une comparaison osée avec Loïs Diony, recruté pour 7,5 millions l'été dernier à Dijon et toujours muet depuis son arrivée dans le Forez : "Quand je suis arrivé au PSG, j'ai mis deux mois avant de marquer. Au final, j'ai mis 100 buts." Aucune raison de s'inquiéter pour l'ASSE donc ? "Le propre des grands clubs, c'est de rebondir. Et Saint-Etienne est un grand club". A lui de le prouver.

0
0