Eurosport

Tanguy Ndombélé, la (très) belle promesse lyonnaise face au PSG

Dans la lumière du Parc, Ndombélé a crevé l'écran

Le 18/09/2017 à 07:46Mis à jour Le 18/09/2017 à 09:06

LIGUE 1 - Pour son tout premier match de championnat avec Lyon, Tanguy Ndombélé a réalisé une performance remarquée contre le PSG dimanche soir. En faisant notamment trembler la transversale adverse - et tout le Parc des Princes - sur une énorme frappe.

Voilà ce qui s’appelle une première réussie. Tanguy Ndombélé a tout simplement crevé l’écran et convaincu tous les observateurs du choc entre le PSG et Lyon dimanche soir lors de la 6e journée de Ligue 1. Le jeune milieu de terrain connaissait sa première titularisation avec l’OL après quelques minutes de jeu en milieu de semaine sur le terrain de l’Apollon Limassol en Ligue Europa. Face à l’ogre parisien, il a brillé sur la pelouse du Parc des Princes en se montrant à la fois, serein, rigoureux et actif.

Du haut de ses 20 ans, Ndombélé n’a montré aucun signe de fébrilité quand il s’agissait de batailler contre l’expérimenté Thiago Motta. Avec Tousart, il a tout de suite formé une paire efficace à la récupération. Entreprenant dès les premières minutes, il a failli obtenir un penalty pour une petite charge de Kurzawa, mais l’arbitre a estimé qu’il était tombé trop facilement à la limite de la surface parisienne (7e).

Solide dans son rôle, il a aussi su dépasser ses fonctions en plaçant une énorme frappe axiale de 20 mètres sur la transversale d’Aréola en seconde période, quand le score était encore vierge (67e). C’était peu avant de finir par céder sa place en raison de crampes (72e). Ensuite, l'OL a craqué et encaissé deux buts. "L’entente avec Tanguy a été bonne, a noté Tousart après le match. On a fait le boulot presque tout le match. On a tous bien défendu ensemble. On a été solidaires".

Une carrière qui décolle

S’il affichait un déficit de temps de jeu avec Lyon, Ndombélé possédait toutefois l’avantage d’avoir déjà joué le PSG cette saison, avec Amiens lors de la première journée de championnat. Même si le promu picard avait subi le même sort que l’OL avec une défaite sur la pelouse du Parc (2-0). C’est en effet avec Amiens que Ndombélé a découvert l’élite au mois d’août. Il avait ainsi évolué contre Saint-Etienne puis Nice avant de rejoindre Lyon juste avant la date limite des transferts, dans le cadre d’un prêt payant de deux millions d’euros avec un option d’achat de huit millions. Un joli coup pour l’OL qui avait devancé son rival stéphanois, Stoke City ou l’Inter.

Vidéo - Ndombele, le nouveau Michael Essien de L'OL ?

01:03

Le joueur formé à Guingamp est déjà en train de bousculer la concurrence au sein de l’entrejeu des Gones. Il avait déjà été remarqué l’an dernier en Ligue 2 grâce à une saison pleine avec 30 matches, deux buts et sept passes décisives et était considéré comme l’un des artisans de la montée des Picards à l’échelon supérieur alors qu’il a signé son premier contrat professionnel il y a moins d’un an. Tanguy Ndombélé a même tout récemment découvert l’équipe de France Espoirs avec des entrées en jeu en amical contre le Chili puis en éliminatoires de l’Euro face au Kazakhstan au début du mois de septembre. En répétant le même genre de prestation que contre le PSG, il risque bien de poursuivre son ascension.

0
0