Getty Images

Vainqueur à Metz (1-5), le PSG signe une 5e victoire consécutive

Le trio de rêve a marqué, Metz a trinqué
Par Eurosport

Le 08/09/2017 à 22:33Mis à jour Le 08/09/2017 à 23:12

LIGUE 1 - Le PSG a signé une 5e victoire en cinq journées en s'imposant à Metz (1-5), ce vendredi. Poussifs en première période, les Parisiens ont profité de l'expulsion d'Assou-Ekotto (56e) pour dérouler lors de la seconde. Mbappé a inscrit son premier but (59e) sous ses nouvelles couleurs, alors que Cavani a signé un doublé (31e, 75e).

Malgré la qualité de son effectif, ce Paris Saint-Germain n'est pas à l'abri d'un faux-pas même chez la lanterne rouge de Ligue 1. Pour éteindre le FC Metz, le carton rouge de Benoît Assou-Ekotto n'a pas été de trop pour faire de la seconde période une promenade de santé (1-5). Pour sa première sortie avec ses nouvelles couleurs, Kylian Mbappé a déjà montré beaucoup d'aisance pour jouer avec ses nouveaux compères d'attaque Neymar Jr et Edinson Cavani. Les trois membres du trio d'attaque parisien ont marqué.

Il a fallu attendre la dernière demi-heure pour se rendre compte qu'on assistait au choc des extrêmes. Car après avoir souffert pendant 30 minutes et concédé l'ouverture du score d'Edinson Cavani parfaitement servi par Neymar Jr (0-1, 31e), le FC Metz a montré de belles promesses en fin de première période puis au retour des vestiaires. Peu convaincant offensivement avec son unique but au compteur en 4 journées, le club lorrain semble avoir subi une cure de jouvence avec le retour de deux anciens de notre championnat Thomas Dossevi et Emmanuel Rivière.

Le rouge d'Assou-Ekotto a tout changé

Les deux hommes sont d'ailleurs les artisans de l'égalisation des Grenats : l'international togolais s'est joué de Neymar, Cavani puis Thomas Meunier avant d'adresser un centre parfait pour la tête de l'ancien Magpie à bout portant (1-1, 37e). Auteur de son 37e but en Ligue 1, Rivière aurait même pu en être à 38 s'il n'avait pas manqué l'immanquable après une monumentale bourde d'Alphonse Aréola (48e). Si Kévin Trapp réapparaît dans les cages parisiennes, on se souviendra de cette tentative de passe pour Marquinhos totalement inconsciente de la part du gardien français.

Kylian Mbappe, Edinson Cavani, Paris Saint-Germain

Kylian Mbappe, Edinson Cavani, Paris Saint-GermainGetty Images

Mais les Messins ont manqué le coche. Puis le tournant du match a vu Assou-Ekotto faucher le ballon et Mbappé dans un même élan, sanctionné d'un rouge direct (56e). Et si Eiji Kawashima a longtemps résisté avec un seul but encaissé en une heure mais surtout quatre parades et aussi l'aide du poteau sur un tir hors-jeu de Cavani (22e), les buts ont alors défilé devant la démobilisation de l'arrière-garde messine.

Kylian Mbappé a inscrit son 1er but en Ligue 1 de la saison en reprenant un mauvais dégagement (2-1, 60e). Puis après une nouvelle barre de Cavani, Neymar Jr a enroulé un tir à l'entrée de la surface (3-1, 68e). Cavani (75e) puis Lucas Moura (87e) ont eux aggravé le compteur en marquant à bout portant devant un gardien nippon déboussolé. Les Parisiens confirment une nouvelle fois leur puissance offensive. En revanche, ce déplacement à Metz a fait ressurgir les doutes concernant le poste de gardien.

0
0