Boulogne rajoute du piment

Boulogne rajoute du piment
Par Eurosport

L'ascenseur pour la L1 déborde! En dominant Strasbourg (1-0), Boulogne-sur-Mer est revenu à deux unités de Montpellier, actuel dauphin de Lens. A deux journées de la fin, cinq équipes se tiennent en deux points: Montpellier, Strasbourg, Metz, Tours et donc Boulogne. Le final s'annonce passionnant.

BOULOGNE-SUR-MER - STRASBOURG : 1-0
But: Thil (27e)

Le Stade de la Libération n'a jamais cessé de chanter. De l'entrée des joueurs jusqu'au coup de sifflet final, l'enthousiaste public boulonnais a supporté son équipe avec l'espoir de la pousser jusqu'en Ligue 1. Si le destin des hommes de Philippe Montanier n'est évidemment pas scellé avec cette victoire logique face à de trop timides Strasbourgeois (1-0), le club du Pas-de-Calais s'est toutefois relancé dans une course à la montée qui s'annonce haletante.

Alors qu'ils restaient sur deux défaites consécutives (1-0 à domicile face à Ajaccio puis 3-1 à Tours), les coéquipiers de Grégory Thil, encore décisif lundi, ont fait preuve de courage, de coeur et de détermination pour venir à bout de leurs visiteurs du soir. Après une entame timorée, ils ont ainsi progressivement pris le contrôle d'une rencontre qui ne leur a ensuite plus échappé. Dès la 27e minute, le meilleur buteur de Ligue 2 reprenait victorieusement un ballon repoussé par Cassard, précédemment alerté par une frappe de Damien Marcq (1-0).

"Jouer le coup à fond"

Dès lors, malgré quelques sorties strasbourgeoises et des tentatives de Szelesi (57e) et de Ledy (83e), toutes deux impeccablement repoussées par un très bon Bédénik, les Boulonnais posaient leur emprise sur le match. Devaux, d'un improbable coup franc trouvant finalement le poteau (49e) et Cuvilier, d'une splendide reprise du gauche obligeant Cassard à une belle parade (62e), auraient même pu doubler la mise mais même sans ce but du K-O, les Boulonnais avançaient sereinement vers le terme du match. Recollant de la sorte à la meute des postulants à la Ligue 1, les joueurs de la Côte d'Opale se sont regonflés le moral et peuvent désormais rêver à voix haute de l'accession parmi l'élite à laquelle est toujours candidate la formation alsacienne, logiquement défaite dans le Pas-de-Calais.

Deux unités derrière Montpellier et Strasbourg, qui s'affronteront lors de la dernière journée et à égalité de points avec Metz et Tours, qui recevra les Héraultais vendredi prochain, les protégés du président Wattez peuvent croire en leurs chances même si le technicien du cru ne veut pas céder à l'emballement au terme de la rencontre. "On essaie de grimper marche après marche. On va jouer le coup à fond et voir ce que ça peut donner", explique ainsi placidement Philippe Montanier. Avant d'aller défier Lens et de recevoir Amiens en clôture du championnat, les joueurs du club cher à Franck Ribéry veulent se battre jusqu'au bout, tout en conservant leurs vertus et leur état d'esprit. "On va essayer de se faire plaisir jusqu'au bout", conclut fraîchement Antoine Devaux. Ça promet une belle fin de saison.

. 37e journée

Ajaccio-Metz
Lens-Boulogne-sur-Mer
Strasbourg-Reims
Tours-Montpellier

. 38e journée

Boulogne-sur-Mer-Amiens
Metz-Guingamp
Montpellier-Strasbourg
Sedan-Tours

0
0