Lens tout près des étoiles

Lens tout près des étoiles
Par Eurosport

Le 12/05/2009 à 08:25Mis à jour

Grâce à Aruna Dindane, Lens s'est imposé sur la plus petite des marges face à Reims (1-0) lors de la 35e journée de Ligue 2. Les Nordistes confortent leur première place et comptent neuf longueurs d'avance sur le quatrième, Tours. La Ligue 1 est tout près. Reims est de nouveau relégable (18e).

Lens a souffert. Mais l'essentiel est là. Grâce à un but en début de match d'Aruna Dindane, les Nordistes ont signé une courte victoire contre Reims pour faire un nouveau pas vers la Ligue 1. Avec désormais 68 points, ils distancent ainsi Strasbourg, qui en compte 62 mais surtout Metz et Tours, sur qui ils comptent désormais neuf longueurs d'avance. "Ce soir, on a fait le boulot, ce fut difficile. On n'est pas à 100 % en L1, mais on est très heureux. On devait impérativement remonter dès la première année ", a résumé le latéral lensois Marco Ramos, au micro d'Eurosport, tout content de voir son équipe ramener les trois points. Si le principal est là à l'issue de la soirée, les Lensois n'ont toutefois pas déroulé face à une équipe qui devra lutter jusqu'au bout pour rester en L2...

Le public du Stade Felix-Bollaert l'avait bien compris : il fallait être présent pour soutenir son équipe. Dans une ambiance de feu, le match commence de la plus belle des manières pour les Artésiens, grâce à Dindane, qui trouve la faille dès la 3e minute. Sur un coup franc tiré par Milovanovic, l'Ivoirien, seul au deuxième poteau, profite d'une incroyable passivité de la défense rémoise pour dévier le ballon d'une tête puissante et déposer le cuir dans la cage d'Agassa. Malgré une défense très renforcée avec cinq hommes placés derrière, les protégés de Luis Fernandez se trouvent en difficulté dès l'entame de match, et cela ne s'arrange pas, car durant les 45 premières minutes, les occasions sont lensoises. Coup sur coup, les Sang et Or manquent l'occasion de se mettre à l'abri. Le but de Yahia est refusé pour une position de hors jeu (28e) et c'est Deaux qui sauve son équipe, et repousse sur sa ligne une tête de Jemaa à la 29e.

Une victoire laborieuse

En seconde période, Luis Fernandez effectue des changements, repasse à une défense à quatre, et tente de réorganiser son équipe pour trouver plus de profondeur dans le jeu. Manque de chance, Touré se blesse aussitôt rentré, et il est remplacé par Fauré. Suite à un contact avec le défenseur lensois Ramos, il semble assez touché. Il sera transféré à l'hôpital, et mis en observation. Heureusement, rien de grave pour Touré aux dernières nouvelles.

Du point de vue du jeu, cette seconde mi-temps est laborieuse pour les Lensois, qui deviennent timides, et manquent d'initiative. Heureusement pour les Artésiens, le Stade de Reims, qui n'a pourtant pas démérité, n'en profite pas. Certainement tétanisés par l'enjeu, les Sang et Or ont néanmoins accompli le nécessaire grâce à cette victoire par la plus petit des scores : prendre les trois points, et se rapprocher encore un peu du bonheur. Les Rémois, quant à eux, sont encore dans la tourmente. Avec seulement 37 points, ils sont toujours sous la menace d'une relégation en National.

0
0