Eurosport

Ligue 2 (14e journée) : Lens tenu en échec par l' AC Ajaccio (1-1)

Lens n'arrive pas à enchaîner
Par Eurosport

Le 07/11/2016 à 22:50Mis à jour Le 07/11/2016 à 22:57

LIGUE 2 - En clôture de la 14e journée, Lens a été tenu en échec à domicile par l'AC Ajaccio (1-1) une semaine après son succès à Brest (1-2). Fortune avait ouvert le score pour les Nordistes (71e) avant l'égalisation de Madri (75e) pour les Corses. Les Nordistes restent 6es au classement. Les Corses sont 14es.

Alors que les quatre premiers ont tous gagné ce week-end, les Sang et Or se devaient de les imiter lundi soir face à l'AC Ajaccio (1-1) en clôture de la 14e journée de Ligue 2. Mission ratée. Ils restent sixièmes avec 22 points, à trois longueurs du barragiste havrais et six du leader brestois, qu'ils avaient pourtant battu (2-1) lors de la journée précédente.

En sept rencontres à Bollaert, Lens n'en a gagné que deux, trouvant peut-être là l'explication de son absence sur le podium. "On est déçu parce que c'est chez nous. Quand les équipes viennent ici, les matches sont plus fermés, c'est à nous de trouver la faille", a réagi l'attaquant nordiste Kévin Fortuné, dépité, au micro de Canal+ Sport.

Les Corses se rassurent

Le vainqueur de la soirée se situe donc du côté des visiteurs : l'AC Ajaccio gagne son premier point depuis près d'un mois - deux défaites consécutives - pour garder un peu de marge sur la zone de relégation, à la 14e place avec 16 points.

Lens a mis plus d'une heure pour se désengourdir les jambes. Pendant longtemps, les Sang et Or ont été le négatif de l'équipe joueuse et victorieuse en Bretagne. A court d'idée et de mouvement, ils ont passé la première période comme des fantômes, sans cadrer la moindre frappe, jusqu'à donner des idées aux Ajacciens, pourtant l'une des pires formations du championnat en déplacement.

Mouaad Madri (25e) puis Johan Cavalli (57e) ont laissé planer la menace à Bollaert, avant que les Nordistes ne trouvent enfin un visage plus conforme à leurs ambitions, à base d'un pressing agressif. Après le premier coup de semonce de Cristian Lopez, dont la tête heurtait le poteau (63e), Kévin Fortuné ouvrait le score d'une frappe contrée qui lobait Jules Goda (71e). Mais Ajaccio a vite calmé la célébration des supporters lensois. Quatre minutes plus tard, profitant d'un centre impeccable de Riad Nouri, Madri égalisait (75e) et renvoyait les locaux à leurs doutes.

0
0