Getty Images

12e journée : la belle histoire du Paris FC, qui monte sur le podium

Et le Paris FC monte maintenant sur le podium
Par AFP

Le 20/10/2017 à 22:25Mis à jour Le 20/10/2017 à 22:26

LIGUE 2 - Le Paris FC, tout juste promu, est monté vendredi pour la première fois sur le podium après sa victoire contre Valenciennes (3-2), lors de la 12e journée, alors que Reims et l'AC Ajaccio se battront à distance pour la tête du classement samedi et lundi.

La belle histoire du PFC a continué de s'écrire. Les Parisiens, qui ne doivent leur présence en L2 qu'à la rétrogradation administrative du SC Bastia en National 1 après avoir échoué lors des barrages en mai dernier, vivent un rêve éveillé depuis la fin du mois d'août.

Contre le VAFC, battu 3-2 lors de la 12e journée, ils ont cumulé un sixième succès lors des huit dernières journées de Ligue 2, grâce à deux réalisations signées Lopez et Kerrouche, puis une troisième d'Ech-Chergui en toute fin de rencontre, alors que les Nordistes avaient d'abord mené, puis égalisé à cinq minutes du terme.

Avec 23 points, le PFC monte sur le podium de L2 et recolle à l'ACA, et est talonné de près par Nîmes et Lorient (22 pts), qui ont réalisé de bonnes opérations respectivement devant des Brestois hors de leurs gonds (4-0), et des Orléanais dominés (2-1). Brest, et Clermont, qui a concédé le nul à Nancy (2-2), se retrouvent donc 6e et 7e au classement, alors qu'ils figuraient aux portes du podium au début de la soirée.

Tours s'enfonce encore

Dans le bas du classement, la lanterne rouge Tours, qui vient d'écarter son entraîneur et son directeur général, ne s'est pas du tout relevé contre Sochaux, défait 1-0 en fin de match. Les Tourangeaux enchaînent leur 7e défaite d'affilée à domicile.

Bourg-en-Bresse a subi la loi de Niort (2-0) mais garde trois points d'avance sur la zone rouge, tandis qu'Auxerre a maintenu Quevilly à sa 19e place grâce à une victoire 2-1. Quant aux Havrais, auteurs d'un bon début de saison, ils peinent toujours à trouver un second souffle, et ont échoué à battre une équipe de Châteauroux réduite à dix en fin de match (1-1).

Samedi, les Rémois tenteront de conforter leur première place dans un choc contre Lens (18e), qui reste sur deux victoires de rang après un début de saison catastrophique, dans un Bollaert à guichets fermés. En cas d'échec, Reims pourrait toutefois voir l'AC Ajaccio le dépasser, si les Corses s'imposent à domicile lors du derby contre le Gazélec lundi.

0
0