FOOTBALL Barcelona Milan Lionel Messi - AFP
 
Article
commentaires
Football > Ligue des champions

Lionel Messi (Barça) n'a pas existé face à l'AC Milan (2-0)

Messi n'a pas existé

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/02/2013 à 01:00 -
Par Eurosport - Le 21/02/2013 à 01:00
Habituellement étincelant, le quadruple Ballon d'Or n'a rien montré en huitième de finale aller et n'a pas pu sortir le Barça du piège milanais (2-0).

Lionel Messi a laissé place à son fantôme mercredi soir sur la pelouse de San Siro. Celui qui a marqué 301 buts sous le maillot du Barça n'a tout simplement rien pu faire contre des Milanais parfaitement solidaires en huitième de finale aller de la Ligue des champions et son équipe a nettement compromis ses chances de qualification (2-0). Lui qui enchaîne les réalisations et les records en Liga n'a pas évolué à son niveau habituel. Loin de là. Le quadruple Ballon d'Or, les mains dans les manches une grande partie de la soirée, s'est heurté à la froide rigueur et à la hargne de Philippe Méxès et de Massimo Ambrosini, élu homme du match.

Constamment sous la surveillance du milieu de terrain milanais de 35 ans, Messi n'a même touché qu'un seul petit ballon dans la surface de Christian Abbiati. Beaucoup trop peu pour un finisseur de son calibre. Si les Barcelonais ont, une nouvelle fois, largement tenu le ballon face aux Milanais, leur jeu s'est révélé particulièrement stérile. Jamais bien placé, Messi a souvent dû évoluer loin de la zone dangereuse pour toucher le ballon et n'a jamais pu inquiéter le portier adverse. "Les joueurs ont été très bons en phase défensive, ils n'ont quasiment rien concédé. On a marqué Messi sans trop d'exagération, c'est une belle soirée, mais pour l'instant on n'est pas passé en quarts de finale", a commenté Massimiliano Allegri, entraîneur milanais satisfait mais prudent.

Il ne s'est pas foulé

Recordman du nombre de buts en phase finale de Ligue des champions (26 réalisations), l'attaquant barcelonais n'a décoché qu'un tir dans ce choc européen. Alors que le Barça était mené 1-0, son coup franc dans l'axe de 30 mètres est directement parti en tribune (63e). Cette saison, il fallait remonter à un match de Coupe du Roi contre le Real Madrid pour assister à une rencontre sans tir cadré de la part du quadruple Ballon d'Or. A croire que les Milanais ont trouvé la parade pour le freiner car, contre eux, il n'a jamais marqué que sur penalty.

Lionel Messi s'est aussi montré décevant dans le jeu. Perdu au milieu d'un bloc rossonero très compact, il a directement fait les frais de la possession de balle inoffensive de ses partenaires. "Nous avons manqué d'imagination et de créativité, regrette Andres Iniesta, seul Catalan à la hauteur dans ce match aller. Quand vous n'êtes pas dans votre match ça donne ça. C'est un pauvre résultat". Les 78% de passes réussies de Messi, le plus faible total pour les joueurs de champ du Barça, n'étonnent pas forcément pour un attaquant mais se révèlent plutôt faibles sachant qu'il a surtout joué en retrait vers Xavi et trop peu avec Pedro qui évoluait à sa droite.

Repris par Constant alors qu'il avait pris une belle avance sur la droite (29e), l'Argentin n'a clairement pas montré la détermination nécessaire. Avec également près de 4 kilomètres parcourus de moins qu'Ambrosini (7339 mètres contre 11142), la prestation de Messi sera définitivement à oublier. La star barcelonaise ne pourra faire que mieux lors des importantes échéances à venir contre le FC Séville, à deux reprises contre le Real Madrid et surtout au match retour contre Milan.