AFP

Après Barcelone - Celtic (6-1) : Neymar marque son premier triplé et s'affirme enfin avec le Barça

Le soir où Neymar est devenu catalan

Le 12/12/2013 à 00:10Mis à jour Le 12/12/2013 à 01:10

Auteur de son premier but en Ligue des champions, et de son premier triplé avec le maillot de Barcelone, Neymar a été l'artisan principal de la large victoire des Catalans, mercredi soir, face au Celtic Glasgow (6-1). Un véritable acte de naissance comme joueur blaugrana pour le Brésilien.

Pour définitivement intégrer une recrue phare en Espagne, il faut d’abord satisfaire "un partidazo". Ronaldo avait été célébré comme un vrai Madrilène après son triplé, entré dans la légende, face à Manchester United en quart de finale retour de l’édition 2002-2003. Dix années et quelques mois plus tard, c’est au tour d’un autre Brésilien d’avoir satisfait le test "identitaire", celui du FC Barcelone : Neymar da Silva Santos Júnior, 21 ans, a pour la première fois de sa carrière fait trembler le Camp Nou après son triplé, le tout premier sous le maillot blaugrana, marqué face au pauvre Celtic Glasgow. La date du mercredi 11 décembre 2013 restera gravée dans sa mémoire.

Le Brésilien a ainsi sorti son match référence avec le maillot blaugrana au moment où toute la Catalogne, presse et supporters compris, attendait cela de sa part, quinze jours après une semaine catastrophique avec deux défaites à la clé face à l'Ajax et l'Athletic Bilbao. La Une du journal Sport annonçait d’ailleurs la couleur avec un très clair : "A toi de jouer", à l’adresse du Brésilien. L’ancien de Santos, souvent mis en échec par les défenseurs écossais en début de rencontre, mais auteur d’une passe décisive sur le deuxième but de Pedro (39e), a finalement ouvert son compteur but en C1 juste avant la mi-temps (44e) et répondu aux attentes avec la manière.

Gerardo Martino : "Ce qu'il a fait ce soir, il aurait pu le faire aussi en jouant ailier"

Le fooball est ainsi fait, tout est une histoire de confiance. Neymar a profité de la vague de ce premier but pour marquer les deux autres en l’espace de dix minutes. Ce que l’on retiendra, c’est la manière de procéder. Les premiers et deuxièmes buts de l’international brésilien l’ont été grâce à des actions collectives, dans des petits espaces, de grande classe. Des combinaisons à trois construites depuis les 25-30 mètres avec à chaque fois un Xavi Hernandez, retrouvé, à la baguette. Le sublime "une-deux" décisif entre les deux hommes restera comme l’image de la soirée. Le capitaine catalan est clairement en train de retrouver des sensations. Le score et la forme retrouvée du FCB c'est aussi grâce à lui. Neymar l'a bien souligné après la rencontre.


0
0