Panoramic

"Tout faux" : l’Angleterre a honte de Chelsea, et surtout de Mourinho, face au PSG

"Tout faux" : l’Angleterre a honte de Chelsea, et surtout de Mourinho

Mis à jourLe 12/03/2015 à 19:18

Publiéle 12/03/2015 à 13:56

Mis à jourLe 12/03/2015 à 19:18

Publiéle 12/03/2015 à 13:56

Article de Vincent Bregevin

La presse anglaise condamne l'attitude des Blues, et surtout celle de Mourinho, face au PSG après l'élimination de Chelsea (2-2 a.p.) en 8e de finale retour de la Ligue des champions.

Méritée. C'est le mot qui revient le plus souvent dans la presse anglaise au lendemain de l'exploit du PSG à Stamford Bridge, synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions pour le club parisien. Que ce soit pour évoquer la qualification de l'équipe de Laurent Blanc. Ou, la plupart du temps, l'élimination des Blues. Dont l'attitude en générale est unanimement condamnée outre-manche.

L'article du Daily Mail au lendemain de Chelsea-PSG
L'article du Daily Mail au lendemain de Chelsea-PSG - Eurosport

Au premier rang des accusés figure José Mourinho. Pour le Daily Mail, l'entraîneur de Chelsea "est le premier à avoir taclé les deux pieds en avant" quand il a jugé le PSG plus agressif que des équipes de D3 ou D4 anglaise en conférence de presse, la veille du match. Hors du terrain, Mourinho a utilisé ses armes pour mettre une pression sur l'arbitrage. Au final, ça s'est retourné contre lui pour Jason Burt, journaliste du Daily Telegraph présent à Stamford Bridge.

" Mourinho a probablement été à l'origine de l'expulsion de Zlatan Ibrahimovic, mais il doit réfléchir sur cette soirée où il a eu tout faux."

Oui, tout faux. Car sur le terrain, ses joueurs lui ont emboîté le pas, pensant d'abord à mettre l'arbitre sous pression plutôt qu'à jouer au football. "On sentait que c'était une consigne de contester chaque décision", ajoute Burt. Avec en point d'orgue, cette manière avec laquelle les Blues se sont tous rués vers l'arbitre, Bjorn Kuipers, à l'unisson, John Terry en tête, après le duel fatal à Ibrahimovic face à Oscar.

L'article du Daily Telegraph au lendemain de Chelsea-PSG
L'article du Daily Telegraph au lendemain de Chelsea-PSG - Eurosport

L'attitude des Blues a beaucoup choqué. Elle a même susciter la honte de nombreux consultants britanniques. Jamie Carragher, ancien de Liverpool, a ouvertement mis en cause José Mourinho pour l'expliquer sur la chaîne Sky Sports.

" La réaction des joueurs de Chelsea était honteuse. Les équipes de José Mourinho ont souvent ce type de réactions, ce n'est pas la première fois…"

Une analyse partagée par l'entraîneur écossais Graeme Souness, lui aussi consultant pour Sky Sports.

" On avait un grand match avant cela. Cela m'attriste que ce genre de méthodes douteuses puisse faire la différence sur les grands matches. En plus, il n'y avait pas penalty."

L'ancien arbitre Graham Poll est bien placé pour évoquer la pression mise par les Blues sur Bjorn Kuipers. Il la déplore, avec fatalisme.

" Le comportement des joueurs de Chelsea quand ils ont entouré Bjorn Kuipers était tout simplement honteux. Et ça montre comment le football moderne évolue. "

The Daily Mail a même consacré une double page sur le sujet. "Neuf joueurs de Chelsea sont venus entourer l'arbitre pour s'assurer que Zlatan Ibrahimovic soit expulsé", écrit le tabloïd anglais, qui souligne les conséquences de cet acte. L'attitude des Blues a provoqué la colère des joueurs du PSG, et fait basculer un match déjà tendu dans une atmosphère délétère sur la pelouse de Stamford Bridge. Et décrite de façon assez caricaturale, mais pas forcément surréaliste, par le média britannique.

" Il y a alors eu des embrouilles dans tous les sens : David Luiz contre Diego Costa, Petr Cech, le gardien remplaçant de Chelsea, contre Marco Verratti, Marco Verratti contre la terre entière. A chaque coin du terrain, il y avait quelqu'un, quelque part, qui se bagarrait avec quelqu'un d'autre. Diego Costa aurait même été capable de se battre contre lui-même dans une cabine téléphonique."

A vouloir jouer ce jeu-là, Chelsea en a oublié de jouer au football. C'est le plus dommage dans cette histoire. Car les Blues, avec un pressing très haut et une bonne exploitation du couloir gauche dans l'animation offensive, semblaient avoir les moyens de rivaliser avec un PSG qui avait lui aussi réussi une belle entame de match. La rencontre aurait pu atteindre des sommets dans le jeu. José Mourinho et ses joueurs en ont décidé autrement, et cela s'est retourné contre eux. C'est tout ce que les médias anglais leur reprochent aujourd'hui.

Eden Hazard, tête basse après l'élimination de Chelsea par le PSG en Ligue des champions
Eden Hazard, tête basse après l'élimination de Chelsea par le PSG en Ligue des champions - AFP
0 commentaire
Vous lisez :