Eurosport

Avec Arsenal, Messi retrouve une de ses proies favorites… mais également sa bête noire, Petr Cech

Avec Arsenal, Messi retrouve une de ses proies favorites… mais également Cech, sa bête noire

Le 22/02/2016 à 17:56

LIGUE DES CHAMPIONS – C’est l’un de deux chocs de ce mardi en C1 : Arsenal reçoit Barcelone pour un des classiques de la compétition. Ces dernières saisons, les affrontements entre les deux clubs ont fait briller Lionel Messi, qui se sublime souvent contre les Gunners. Par contre, il bloque toujours face à Petr Cech. Un paradoxe qui pourrait être l’une des clés du match.

Le parfum des grands matches, Lionel Messi adore ça. Le génie argentin, qui n’en finit plus de battre les records sous le maillot barcelonais, retrouve la C1 ce mardi contre Arsenal (20h45). Un match particulier pour lui qui apprécie particulièrement l’équipe d’Arsène Wenger. Dans la compétition, c’est l’équipe contre laquelle il a le plus marqué avec 6 buts, juste derrière le Milan AC (8 buts) et Leverkusen (7 buts).

Lionel Messi adore Arsenal... beaucoup moins Petr Cech (Infog)

Le souvenir de 2010 et de 2011

Depuis l’arrivée de Messi sur les terrains européens, c’est la troisième fois que les deux équipes se rencontrent en C1. Outre la finale de 2006, les deux équipes se sont affrontées deux années de suite, en 2010 puis 2011. À chaque fois, l’Argentin a fait sa loi. En 2010, l’Argentin y allait de son quadruplé au Camp Nou (4-1) pour permettre aux Catalans de se sortir d’un quart de finale piège. Un an plus tard, c’est un doublé en 8e de finale retour qui marquait les esprits, notamment grâce à un coup du sombrero sur Manuel Almunia.

Leo Messi et Almunia en 2011

Leo Messi et Almunia en 2011Imago

En quatre matchs, c’est donc six réalisations pour l’Argentin. Le joueur argentin est décisif toutes les 59 minutes face au club londonien. À noter cependant qu’il n’a jamais marqué dans l’enceinte d’Arsenal. Et ce n’est pas le gardien actuel des Gunners qui risque d'arranger les choses.

Cech, le rescapé

Si Lionel Messi a martyrisé beaucoup de portiers, Petr Cech n’est pas de ceux-là. Jusqu’ici, Lionel Messi a affronté le gardien tchèque à huit reprises lorsque celui-ci évoluait sous le maillot de Chelsea. Sans jamais trouver la faille.

Petr Cech

Petr CechAFP

Un duel inattendu vient donc s’immiscer dans un match a priori déséquilibré. Face à une MSN déchaînée (91 buts toutes compétitions confondues contre 59 pour toute l’équipe d’Arsenal), les Gunners et leurs gardiens devront éviter de prendre l’eau. Histoire de ne pas sortir pour la sixième année consécutive en 8e de finale. Pas une mince affaire.

0
0