Panoramic

Barcelone élimine Arsenal en gagnant le 8e retour 3-1 au Camp Nou

Ça n'a pas raté : la MSN a envoyé le Barça en quart

Mis à jourLe 16/03/2016 à 23:04

Publiéle 16/03/2016 à 22:35

Mis à jourLe 16/03/2016 à 23:04

Publiéle 16/03/2016 à 22:35

Article de Cyril Morin

LIGUE DES CHAMPIONS - Vainqueur 2-0 à l'aller, le FC Barcelone n'a fait qu'une bouchée d'Arsenal au match retour mercredi (3-1) pour se qualifier pour les quarts de finale. Trois buts signés Neymar, Suarez et Messi.

Presque aussi tranquille qu’en Liga. Le FC Barcelone s’est imposé ce mercredi lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions en battant un Arsenal méritant mais trop léger (3-1), confirmant la victoire du match aller à l'Emirates Stadium (0-2). Avec un Neymar en jambes et auteur de l’ouverture du score, les Blaugrana ont pris l’ascendant à l’heure de jeu grâce à une pépite de Luis Suarez.

Mohamed Elneny, la jeune recrue de l’hiver pour Arsenal, avait égalisé entre temps. En fin de match, c’est l’inévitable Lionel Messi qui a clôt la marque. Qualifiée pour les quarts de finale, l’équipe de Luis Enrique est bien celle qu’il ne faut pas tirer au tour prochain tant sa puissance offensive semble sans limite.

Et pourtant, la MSN ne semblait pas en feu

En totale gestion ce mercredi, les Blaugrana n’ont jamais pas tremblé. Malgré un début de match volontaires des Gunners, avec des frappes lointaines signées Mesut Özil (10e) ou Mohamed Elneny (15e), les coéquipiers de Lionel Messi ont tué tout suspens dès la 18e minute. Luis Suarez lançait Neymar pour une finition parfaite de la pépite brésilienne. Son 80e but en 129 matches sous le maillot barcelonais.

Si on cherche la petite bête, nous pourrions dire que la MSN n’a pas eu sa facilité habituelle. Souvent, le trio d’attaque barcelonais s’est montré brouillon. Un manque de précision inhabituel qui a fait un peu espérer Arsenal. Intéressant dans le jeu, les Londoniens ont eu le mérite d’aller au bout de leurs actions. Ils ont même réussi à égaliser par l’intermédiaire de Mohamed Elneny sur une frappe en lucarne depuis l’entrée de la surface (51e). A 1-1, deux buts auraient suffi aux hommes d’Arsène Wenger. Mais face à ce Barça-là, c’est peine perdue.

Et Suarez sorti de sa boîte

Car, même moyens, les attaquants du Barça restent de formidables machines à marquer. Et de quelle manière ! C’est Luis Suarez qui a éteint tous les espoirs londoniens en s’offrant le but du match d’une volée acrobatique expédiée dans la lucarne de David Ospina, impuissant sur le coup (65e).

La qualification presque acquise, les joueurs de Luis Enrique ont relâché la pression laissant les Gunners se créer de nombreuses occasions en fin de match. Mais ni Alexis Sanchez sur coup franc, ni Olivier Giroud (80e), sur le banc en début de match et entré en jeu à la 73e minute, ne sont pas parvenus à tromper la vigilance d’un Marc-André Ter Stegen attentif.

Finalement, c’est Lionel Messi qui a clôt les débats en toute fin de partie (88e). D’un subtil piqué, l’Argentin a marqué son 24e but en 2016. En 19 matches. Tranquille on vous dit.

0 commentaire
Vous lisez :