Panoramic

Cavani, Verratti et Trapp : les trois éclairs que le PSG ne pensait pas voir briller comme ça

Cavani, Verratti et Trapp : les trois éclairs que le PSG ne pensait pas voir briller comme ça

Le 17/02/2016 à 18:05

LIGUE DES CHAMPIONS - Pour diverses raisons, Edinson Cavani, Marco Verratti et Kevin Trapp n'étaient pas les joueurs parisiens les plus attendus avant ce huitième de finale aller mardi soir. Au final, ils ont marqué les esprits et ont répondu au rendez-vous. De diverses manières.

Edinson Cavani

Pourquoi lui ?

Voilà des semaines que l'on se demandait où était passé l'instinct de buteur d'El Matador. Edinson Cavani l'a retrouvé au meilleur moment pour le PSG. Relégué une nouvelle fois sur le banc, l'Uruguayen est entré sous les acclamations du Parc à la 74e minute et s'est illustré dès son entrée en jeu en marquant sur un caviar d'Angel Di Maria (2-1, 78e). Un tir, un but. Du vrai Cavani, qui a ainsi trouvé les filets pour la 2e fois en 2016.

Poussé sur le banc en raison d'un "problème de comportement" dénoncé par Laurent Blanc au retour des vacances d'hiver, et également en raison des performances de Lucas, l'ancien serial-buteur de Naples a démontré qu'il peut encore rendre de fiers services au PSG, trois jours après un match contre Lille où il a été un vrai fantôme. Cela ne devrait pas changer la donne pour le moment dans l'esprit de Laurent Blanc. Mais sur le long terme, ça peut l'aider à redevenir le Cavani que l'on connaissait.

Ce qu'en pense Laurent Blanc :

" Je suis heureux pour Edi. C'est un garçon qui marque. Vous doutez régulièrement de ses talents de buteur. Mais il démontre qu'il peut marquer des buts à tout moment. Il traversait un moment difficile. J'espère que cela va le remettre en confiance. On aura besoin de lui pour la fin de la saison. Je tiens ce discours depuis un certain temps."

Vidéo - Blanc : "J'espère que ce but de Cavani va le remettre en confiance"

01:00

Marco Verratti

Pourquoi lui ?

Il ne devait pas être titulaire. Juste entrer en seconde période pour jouer une trentaine de minutes. Ça, c'était le plan initial. Enfin, celui que Laurent Blanc avait en tête après le match de samedi, lors duquel Marco Verratti a fait son retour après plusieurs rencontres sur la touche pour une pubalgie. Au final, l'Italien a débuté contre Chelsea et a joué presque toute la rencontre (81 minutes) tout en montant en régime au fil des minutes.

Au cœur du jeu, Verratti a encore démontré toute son importance dans le onze parisien. Sa capacité à conserver le ballon et à faire courir l'équipe adverse a changé le visage du PSG. Avec ou sans son international italien, Paris n'est pas la même équipe. Ce match l'a encore montré.

Ce qu'en pense Laurent Blanc :

" Il a été incroyable. Je l'ai titularisé car je pensais qu'il fallait faire le jeu, que Chelsea ne viendrait pas nous chercher. Et dans ce registre, le "Bambino" est très fort. Plus le match passait, plus il tenait. C'est une bonne nouvelle pour nous. Et pour lui. Quand il y a du jeu à faire, il nous permet de construire le jeu que l'on veut faire et rend les autres meilleurs."

Vidéo - Blanc : "Plus le match avançait, plus Verratti était bon"

00:53

Kevin Trapp

Pourquoi lui ?

Avec Kevin Trapp, on attend un peu de voir. Ses erreurs, soulignées à Madrid ou encore contre Bordeaux, ont laissé planer le doute sur sa capacité à être un vrai plus pour le PSG. Il faudra encore patienter quelque peu pour se faire une idée précise sur la question. Mais ce mardi, le portier allemand a répondu aux attentes.

Son arrêt réflexe devant Diego Costa à la 22e minute est sublime. Sa sortie aérienne sur le corner suivant est l'exemple typique de ce que Laurent Blanc attend notamment de lui. L'entraîneur parisien a aussi dû apprécier ses relances et son intervention en seconde période devant l'attaquant espagnol. Voilà le genre de match qui peut convaincre les sceptiques.

Ce qu'en pense Laurent Blanc :

" Kevin a fait des arrêts importants. Il a fait un très bon match. Au-delà des arrêts, il est important dans notre construction. Ce match peut être une référence pour lui. Mais il en aura d'autres."
Kevin Trapp, Paris Saint-Germain, FC Chelsea

Kevin Trapp, Paris Saint-Germain, FC ChelseaImago

0
0